L’homéopathie se présente souvent sous forme de petits granules. © lucaar, Fotolia

Santé

Homéopathie

DéfinitionClassé sous :médecine , homéopathie , Granule
 

L'homéopathie est une thérapie consistant à donner au malade, à des doses très faibles, une substance qui provoque, chez une personne en bonne santé, des symptômes comparables à ceux du patient. Elle préconise donc la « loi des similitudes », énoncée par Hippocrate« L'application des semblables fait passer de la maladie à la santé ». L'homéopathie s'oppose à l'allopathie ; elle a été inventée par Samuel Hahnemann (1755-1843). L'efficacité de l'homéopathie est un sujet contesté ; certains pensent qu'elle agit comme un placebo.

Les remèdes homéopathiques sont d'origines diverses ; ce ne sont pas forcément des plantes, même si elles sont nombreuses à servir aux préparations homéopathiques (Aconitum, Allium, Arnica...). Certains remèdes sont minéraux (Alumina, Ammonium carbonicum, Ammonium muriaticum...), d'autres d'origine animale (Ambra grisea, Apis mellifica, Blatta orientalis...).

Une spécialité médicale pratiquée par des médecins généralistes

Les médicaments homéopathiques sont administrés sous forme de granules ou de gouttes, à extrêmement faibles concentrations, à des dilutions infinitésimales. En France, il y a environ 5.000 médecins homéopathes qui prescrivent de l'homéopathie à leurs patients ; ces consultations de médecins généralistes peuvent donc permettre un remboursement par la sécurité sociale. L'homéopathie vétérinaire existe aussi pour les animaux.

Il existe plusieurs courants dans l'homéopathie. Certains pensent qu'une prescription en homéopathie ne doit compter qu'un remède : ce sont les unicistes. D'autres utilisent plusieurs médicaments, en général de deux à cinq : ce sont les pluralistes. D'autres enfin préconisent des mélanges de nombreux médicaments : les complexistes.

Cela vous intéressera aussi