Les os de notre corps servent au soutien, au mouvementmouvement et au stockage des minérauxminéraux. Certains, comme les os du crânecrâne ou les vertèbres, ont aussi un rôle protecteur. L'os est un organe vivant constitué de cellules.

1 -  Les cellules osseuses

Structure lamellaire de l'os. Les lamelles sont organisées autour d'un canal. © Domaine public

Structure lamellaire de l'os. Les lamelles sont organisées autour d'un canal. © Domaine public

Si on observe un os au microscopemicroscope, on s'aperçoit qu'il est formé d'unités appelées ostéons ou systèmes de Havers. Un ostéon est un cylindre allongé, parallèle à l'axe de l'os. Au centre de l'ostéon se trouve un canal appelé canal de Havers. Chaque ostéon forme une lamelle ; c'est pourquoi l'os est parfois qualifié d'os lamellaireos lamellaire. A la jonction entre les lamelles se trouvent des lacunes, à l'intérieur desquelles on voit des cellules : les ostéocytesostéocytes (en forme d'araignéearaignée).

Il existe trois types de cellules à l'intérieur de l'os :

• les ostéoblastesostéoblastes qui produisent la matrice de l'os,
• les ostéoclastesostéoclastes qui détruisent la matrice de l'os,
• les ostéocytes qui sont d'anciens ostéoblastes. Au cours de leur maturation et de la croissance de l'os, ils se sont trouvés enfermés dans une lacune. Leur rôle est d'entretenir la matrice osseuse.

2 - La composition chimique de l'os

Photo d'un ostéocyte observé au microscope électronique à transmission.<br />Source : Wikipedia, article « ostéocyte ». Domaine public.

Photo d'un ostéocyte observé au microscope électronique à transmission.
Source : Wikipedia, article « ostéocyte ». Domaine public.

Il existe deux sortes d'os : l'os compact et l'os spongieux. L'os compact est le plus dense. Il se trouve dans la partie externe des os longs, comme le fémurfémur. Il entoure ainsi l'os spongieux qui contient la moelle osseusemoelle osseuse.

L'os spongieux est présent par exemple au niveau des vertèbres.
De manière générale, l'os est composé de matièrematière organique et minérale. La matière organique comprend :
• les cellules osseuses (ostéoblastes, ostéoclastes et ostéocytes),
• les matériaux fabriqués par les ostéoblastes : protéoglycanesprotéoglycanes, glycoprotéinesglycoprotéines et collagènecollagène. Ces moléculesmolécules permettent à l'os de résister à la pressionpression et à la torsiontorsion.

Les molécules inorganiques représentent les deux tiers de la massemasse osseuse. Ce sont des sels minéraux comme les phosphatesphosphates de calciumcalcium. Les sels de calcium donnent à l'os sa duretédureté et sa résistancerésistance.

3 - Le développement de l'os

Les hormoneshormones et la vitamine Dvitamine D jouent un rôle important dans le développement osseux. Les os se développent au cours de la vie embryonnaire, pendant l'enfance et l'adolescenceadolescence. Ensuite, l'ossification sert à consolider les os. Pendant l'enfance, c'est l'hormone de croissance qui favorise le développement osseux. A la pubertépuberté, les hormones sexuelles (testostéronetestostérone chez le garçon, et oestrogènesoestrogènes chez la fille) stimulent la croissance de l'os. Chez l'adulte, l'os est remanié sous l'action conjointe des ostéoblastes et des ostéoclastes. L'équilibre entre les effets antagonistesantagonistes de ces deux types de cellules détermine la croissance ou la destruction de l'os. La concentration sanguine en calcium joue un rôle dans ces processus, grâce à l'action de deux hormones (la parthormone, ou PTH, et la calcitoninecalcitonine) :
• quand la concentration en calcium dans le sang est élevée, la calcitonine favorise le dépôt de sels de calcium dans l'os,
• quand la concentration en calcium sanguin est trop faible, la parthormone favorise la dégradation de l'os par les ostéoclastes. Ceci permet de libérer du calcium dans le sang.

Lorsque le squelette est sollicité, par exemple lors d'exercices physiquesphysiques, le remaniement du squelette est favorisé. C'est aussi le cas suite à une fracture. A la ménopauseménopause, les oestrogènes ne sont plus produits par les ovairesovaires. La disparition d'os est favorisée, d'où une perte de la masse osseuse. Une baisse du taux de testostérone à l'andropauseandropause (l'équivalent de la ménopause chez les hommes, mais qui est moins marquée) peut avoir des conséquences comparables.