Santé

Ostéodensitométrie : mesure de la densité osseuse

Dossier - Ostéoporose et perte de masse osseuse
DossierClassé sous :médecine , ostéoporose , os

-

L'ostéoporose correspond à une perte osseuse importante. Cette maladie qui touche souvent les femmes après la ménopause est responsable de nombreuses fractures chez les personnes âgées.

  
DossiersOstéoporose et perte de masse osseuse
 

L'évaluation de la perte de masse osseuse passe par un examen particulier : l'ostéodensitométrie.

L'ostéodensitométrie. ©Image Point Fr -Shutterstock

Pour connaître le capital osseux d'un patient, on réalise un examen radiologique : une ostéodensitométrie. Le patient est placé en position allongée. Les os de la hanche, du poignet et des vertèbres sont étudiés. La technique utilisée est proche de la radiographie : c'est en fait de l'absorptiométrie biphotonique. Cette technique consiste à calculer la densité des tissus traversés par des rayons X. La densité minérale osseuse est mesurée et comparée avec des valeurs normales. On peut alors savoir si le patient est atteint d'ostéopénie (une perte d'os normale, due au vieillissement) ou d'ostéoporose (une perte d'os trop importante). Si la perte d'os est supérieure à 30% de la masse osseuse d'un adulte jeune, on parle alors d'ostéoporose. Les mesures permettent aussi d'évaluer le risque de fracture du patient.

Cet examen (indolore) est conseillé aux femmes qui ont des antécédents d'ostéoporose dans leur famille, aux fumeuses, aux femmes qui ont souffert d'anorexie mentale, qui ont eu une puberté tardive ou une ménopause précoce.