Santé

Dents sensibles : tout savoir sur la sensibilité dentaire

Dossier - Dents : la santé buccodentaire
DossierClassé sous :dents , médecine , dentaire

L'hygiène buccodentaire est capitale pour garder des dents blanches mais surtout pour prévenir les risques de pathologies parodontales. Découvrez toutes nos astuces pour prendre soin de vos petites quenottes.

  
DossiersDents : la santé buccodentaire
 

Avoir les dents sensibles est une sensation très désagréable. L'hypersensibilité touche près d'un tiers des personnes en France. Elle se traduit le plus souvent par des douleurs aiguës et est marquée par l'usure des dents. Que cette sensibilité accrue soit passagère ou constante, il ne faut pas la laisser s'installer.

La sensibilité dentaire. © Binamg, Domaine public

Dents sensibles chez la femme enceinte 

Pendant des années, il était coutume de dire qu'une femme enceinte perdait une dent lors de chacune de ses grossesses. Ceci tient en partie au fait que le bouleversement hormonal modifie les tissus organiques et rend notamment les dents sensibles aux infections. En effet, le milieu médical constate un affaiblissement des défenses qui engendre des risques accrus des problèmes dentaires.

Dans son ouvrage intitulé Obstétrique, Jacques Lansac analyse ces changements par « l'imprégnation hormonale [qui] entraîne une augmentation du nombre et de la perméabilité des capillaires de la gencive. L'hypersalivation fait varier le pH local, l'immunodépression favorise l'éclosion d'infection » (page 108). Il faut donc prendre des précautions s'agissant de la plaque dentaire qui accroît les bactéries et le tartre.

La femme enceinte peut faire face aussi bien à des maladies parodontales que dentaires. Elle peut développer des gingivites qui se soignent quand la bouche est saine dès le départ ou qui s'aggravent dans le cas contraire aussi bien pour elle que pour le bébé en devenir. Le risque de gingivite non guérie peut se mouvoir en parodontite jusqu'à la perte des dents. De plus, une épulis, qui est une excroissance gingivale charnue mais bénigne peut grossir entre deux dents et s'estompe après l'accouchement. Il faut être vigilant dès les trois premiers mois de la grossesse car la femme enceinte peut avoir des tentations de sucreries. Ces dernières combinées aux nausées sont néfastes pour la santé dentaire. En effet, les vomissements induisent une remontée des sucs gastriques et l'on sait que l'acidité joue un rôle sur l'attaque de l'émail. Il est important de noter que lors de vomissements, il est préférable que la femme enceinte se rince la bouche à l'eau claire ou qu'elle attende une heure avant de pouvoir se laver les dents car l'émail est encore sensible juste après ce désagrément. C'est pourquoi la femme enceinte est plus sujette au développement des caries : par le sucre ingéré dû au changement alimentaire.

L’hypersensibilité dentaire ou les petits capillaires sanguins lancent un signal d’alerte à ne pas prendre à la légère. © Mutualité française Nord

Quant au recours au traitement, il est tout à fait possible. Il est déconseillé lors des trois premiers mois mais une situation d'urgence n'empêche pas l'accès aux soins. Une femme enceinte non soignée l'affaiblit davantage et des risques d'accouchement prématuré sont à considérer. L'anesthésie locale n'est pas contrindiquée de la même manière que seul le paracétamol pourra être administré en cas de douleur. En cas de radiographie, il est demandé de porter un tablier de plomb pour protéger le bébé des éventuels rayons reçus. Enfin, il est fortement conseillé de pratiquer un détartrage avant et après la grossesse pour prévenir tout risque d'infections.

Causes des dents sensibles

Outre une sensibilité dentaire accrue lors de période particulière comme la phase de grossesse, il existe des femmes et des hommes hypersensibles au niveau des dents au quotidien. Il ne faut pas oublier qu'une dent naît, vit et meurt au même titre que chaque organe. L'hypersensibilité se manifeste par des douleurs intenses localisées sur une ou plusieurs dents. Une estimation fait état qu'un tiers de la population montrerait des signes d'hypersensibilité.

Les causes sont multiples. Elles peuvent provenir d'un problème de gencives (comme un début de déchaussement), d'une perte de l'émail qui peut trouver son origine par le grincement de dents, d'une alimentation acide (citron, vinaigre) ou d'un brossage trop vif pour les dents. Les symptômes les plus recensés sont l'hypersensibilité au chaud (boissons chaudes), au froid (les glaçons, la glace, l'air extérieur), au sucré (boissons gazeuses). Ce sont les petites terminaisons nerveuses qui répondent à ces attaques qui usent au fur et à mesure l'émail. Le traitement consiste plus en de la prévention comme se brosser les dents en souplesse, éviter l'alimentation acide et consulter son dentiste pour se prémunir d'aggravations éventuelles.

La sensibilité dentaire affecte le quotidien : chaud et froid sont très désagréables ! © capl@washjeff.edu ,CC by nc sa 3.0

Conclusion sur les dents sensibles

Tout le monde peut développer une hypersensibilité des dents que ce soit les hommes, les femmes, en période de grossesse ou en cas d'état anxieux. Les causes sont multiples mais les solutions existent, encore faut-il ne pas trop tarder pour un traitement court et efficace.