Santé

Parodontologie et maladies parodontales

Dossier - Dents : la santé buccodentaire
DossierClassé sous :dents , médecine , dentaire

L'hygiène buccodentaire est capitale pour garder des dents blanches mais surtout pour prévenir les risques de pathologies parodontales. Découvrez toutes nos astuces pour prendre soin de vos petites quenottes.

  
DossiersDents : la santé buccodentaire
 

Si un grand nombre de personnes est touché par les maladies parodontales, beaucoup de progrès ont été faits pour proposer un soin moins invasif et de très bonne facture. Mais il faut éviter de laisser les petites infections s'installer car elles jouent un rôle fondamental dans l'aggravation des pathologies déjà existantes.

Pathologies dentaires. © Konmesa, Shutterstock

Qu'est-ce que la parodontologie ?

Dans la terminologie médicale, le parodonte désigne tout ce qui concerne le pourtour de la dent. Du grec ondonte qui signifie « la dent » et de paro qui veut dire « autour », la parodontologie est la discipline qui s'occupe des tissus qui entourent la dent et tout ce qui la soutient. Par conséquent, il s'agit de la gencive, de l'os alvéolaire, du cément et du ligament.

Évolution des maladies parodontales (ou gingivales) qui est toujours l’aggravation d’une autre pathologie antérieure et mal soignée. © DR

Un point médical sur les maladies parotondales

Tous ces tissus peuvent faire l'objet de maladies parodontales qui endommageaient certes la dentition des générations antérieures mais qui se soignent très bien de nos jours si elles sont prises à temps. Les maladies parodontales sont des infections bactériennes (ou microbiennes), le plus souvent chroniques et qui détériorent petit à petit la structure osseuse et celle qui rattache les dents à ces tissus. Dans une enquête menée par l'Association dentaire française, sous l'égide de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS), il a été constaté que 80 % des adultes âgés entre 35 et 40 quatre ans connaissent des troubles liés au parodonte. Mieux vaut s'y prendre relativement tôt dans les soins car ces maladies ne sont pas forcément visibles pour tout un chacun mais quand elles le deviennent, elles sont déjà à un stade avancé et la prise en charge s'avère moins efficace.