Santé

Halitose : les causes de la mauvaise haleine

Dossier - Dents : la santé buccodentaire
DossierClassé sous :dents , médecine , dentaire

L'hygiène buccodentaire est capitale pour garder des dents blanches mais surtout pour prévenir les risques de pathologies parodontales. Découvrez toutes nos astuces pour prendre soin de vos petites quenottes.

  
DossiersDents : la santé buccodentaire
 

Dans sa dénomination scientifique, l'halitose (ou encore plus connue sous le terme de mauvaise haleine) dépend de différentes causes qui peuvent être buccales ou répondant à des critères extérieurs.

Lors du brossage des dents, il ne faut pas oublier la langue. © Andrey Popov, Fotolia

Halitose non buccale : alimentation, tabac et médicaments

Dans les cas d'halitose d'origine non buccale, on retrouve des étiologies diverses telles qu'une affection des sinus, un problème au niveau de l'appareil digestif qui fait remonter des gaz et des odeurs fétides, un trouble pulmonaire ou rénal. En outre, l'ingestion de certains aliments provoque ou accentue davantage l'halitose déjà existante. Ainsi, l'ail et l'oignon en font partie. Une fois dans l'organisme, les substances chimiques refluent via les poumons.

Mais d'autres facteurs entrent en compte comme le tabac qui endommage les tissus internes, certains médicaments qui assèchent directement la bouche (la xérostomie) comme les antidépresseurs.

L'halitose peut avoir une origine buccale ou non buccale. © Ajor933, Wikipédia CC by sa 3.0

Halitose buccale : le rôle des bactéries

D'autre part, l'halitose est estimée à 70 % d'origine buccale, c'est-à-dire que les bactéries peuvent favoriser l'évolution de la mauvaise haleine en produisant des CVS, des composés volatils sulfurés comme le sulfure d'hydrogène ou encore le méthyl-mercaptan. Elle peut être transitoire ou de plus longue durée.

Diagnostic de l'halitose

Pour établir un bon diagnostic de l'halitose, il convient de procéder à des examens cliniques ou radiologiques pour déterminer quelle en est la véritable cause. Ensuite, le traitement adapté peut améliorer de manière significative certaines odeurs gênantes. Ainsi, soigner en profondeur les maladies parodontales ou carieuses éloigne les mauvaises bactéries. Il est nécessaire de modifier son régime nutritionnel et surtout de garder une bonne hygiène buccodentaire par un brossage ou du fil dentaire qui permet d'éliminer les petits déchets alimentaires. L'observance de ces rites aide à prévenir l'halitose ou à la diminuer de façon considérable. Enfin, ne pas hésiter à boire de l'eau qui maintient un taux convenable de salive dans la bouche.