S'il n'y a pas d'évolution positive, la cariecarie peut s'amplifier et se transformer en granulome qui est une lente mortification de la dent. Le granulome peut alors créer un kystekyste ou un abcèsabcès dentaire.

Les abcès dentaires doivent être rapidement détectés. © Anatoliy Gleb, Fotolia
Les abcès dentaires doivent être rapidement détectés. © Anatoliy Gleb, Fotolia

Granulome : traitement du kyste dentaire engendré

Le kyste engendré par le granulome développe des douleursdouleurs aiguës et constantes sur la dent malade ainsi que des maux de tête voire de la fièvrefièvre. Ceci est dû à une infection des racines dentaires.

Si les traitements traditionnels se sont révélés inefficaces ou si une prothèseprothèse dentaire empêche l'accès aux soins, le recours à la technique chirurgicale s'avérera l'unique solution de guérisonguérison pour le patient. Cette méthode s'appelle la résectionrésection apicale, il s'agit de l'exérèseexérèse c'est-à-dire de l'ablationablation du kyste malin. Elle permet de laisser la dent en place mais nécessite une anesthésieanesthésie locale. En effet, il s'agit de décoller la gencive pour atteindre la racine de la dent et de soigner le kyste par un curetagecuretage. Cette technique ne vaut que si la dent est dévitalisée. De plus, l'abcès peut donner naissance à des complications sérieuses telles que la fistulefistule (ouverture de la gencive et écoulement de pus), la perte de la dent (due à la détérioration de l'os) et une atteinte des sinus via les molairesmolaires.

Le granulome peut former un abcès dentaire ou un kyste. © Nephron, Wikipédia, CC by-sa 3.0
Le granulome peut former un abcès dentaire ou un kyste. © Nephron, Wikipédia, CC by-sa 3.0