Santé

En bref : interdiction de certains produits de blanchiment dentaire

ActualitéClassé sous :médecine , dent , blanchiment dentaire

Les produits de blanchiment des dents, qui donnent bonne mine et un sourire de star, ne sont pas sans risques, car ils contiennent du peroxyde d'hydrogène, un oxydant puissant. Une directive européenne souhaite en limiter la vente. Explications.

Selon la concentration en peroxyde d'hydrogène des produits de blanchiment, ils ne pourront être utilisés que par des professionnels de la santé dentaire. © Jason Stitt/shutterstock.com

Alors que les Américains peuvent se faire blanchir les dents dans n'importe quel centre commercial, en Europe, une directive annoncée le 20 septembre vient limiter l'utilisation des produits de blanchiment par le consommateur.

Après quatre années de travaux, cette nouvelle directive du Conseil de l'Union européenne s'en prend aux produits de blanchiment dentaire vendus dans le commerce, y compris les gels, les kits et les bandes blanchissantes, contenant de fortes concentrations de peroxyde d'hydrogène, c'est-à-dire l'eau oxygénée (H2O2).

Les produits éclaircissants de plus de 0,1 % (et moins de 6 %) ne seront réservés qu'aux praticiens, et ceux contenant une concentration de plus de 6 % ne seront plus légaux. Cette directive vise à protéger le consommateur, selon Stuart Johnston, directeur de la British Dental Association, dans un communiqué : « Cette décision que l'on attendait depuis longtemps est une bonne nouvelle pour les dentistes et leurs patients. Elle met en avant la sécurité des consommateurs en reconnaissant l'importance d'un examen dentaire préalable à l'application de traitements blanchissants ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi