Santé

Une dent créée à partir d’urine dans le rein d’une souris !

ActualitéClassé sous :génétique , dents , dent

Des chercheurs chinois ont réussi la prouesse de fabriquer des dents humaines... à partir d'urine. S'ils ont réussi à les implanter chez des souris, ils doivent maintenant trouver l'astuce pour les accrocher définitivement dans la mâchoire de leurs patients. Des recherches restent à faire, mais selon certains scientifiques cette piste est prometteuse.

Les dents et les gencives doivent recevoir des soins spécifiques pour éviter des pathologies douloureuses. © Kurhan, Fotolia

Dès l'âge de six mois environ, de petites pointes blanches percent la mâchoire, grandissent et s'installent dans la bouche pour nous permettre de mastiquer et de déglutir la nourriture solide. Afin de travailler efficacement, les dents sont recouvertes d'émail, le matériel le plus solide de l'organisme. Elles semblent ainsi parées à toute épreuve, et sont prêtes à déchiqueter les aliments les plus tenaces.

Les agressions contre les dents sont cependant nombreuses et fréquentes. En effet, les milliards de microbes présents dans la bouche sont en permanence à l'affût d'une porte d'entrée vers l'organisme et guettent le moindre défaut d'hygiène buccodentaire pour attaquer les dents. Au fur et à mesure des années, les dents se fragilisent et peuvent finir par tomber.

Les cellules présentes dans l'urine peuvent être utilisées pour fabriquer des dents. © Wikimedia Commons, DP

Des scientifiques chinois de l'Institut de biomédecine et de santé de Canton semblent avoir trouvé la solution à ce problème. Ils ont mis au point une technique étonnante pour faire repousser de nouvelles dents. Cette méthode, publiée dans la revue Cell regeneration, consiste à faire grandir une dent humaine à partir de cellules prélevées dans l'urine ! Ce genre de recherche n'est d'ailleurs pas nouveau puisqu'une équipe japonaise avait déjà réussi l'exploit d'implanter des dents de souris chez ces rongeurs, et même dans une seconde étape, de faire pousser ces dents dans leurs reins. Cette fois, les chercheurs chinois vont plus loin, puisqu'ils ont fait naître une dent humaine dans un rein de souris...

Une dent humaine qui pousse dans un rein de souris

Dans un premier temps, les chercheurs ont transformé des cellules de l’urine en cellules souches. Ces cellules particulières, appelées cellules pluripotentes induites (iPS), sont capables de se différencier en n'importe quel autre type de cellule si on les place dans un milieu adapté. Dans le cadre de cette étude, les auteurs les ont cultivées afin qu'elles se transforment en deux types cellulaires différents : en cellules épithéliales à l'origine de l'émail et en cellules mésenchymateuses, celles qui donnent naissance aux autres structures de la dent, à savoir la dentine, le cément et la pulpe.

Puis, les auteurs ont mélangé les cellules fabriquées avec des cellules mésenchymateuses de souris et les ont implantées dans un rein d’une souris. Le résultat a été à la hauteur de leurs espérances. Au bout de trois semaines, ils ont en effet pu observer la formation d'une belle dent contenant à la fois de la pulpe dentaire, de la dentine et de l'émail.

L’urine, la meilleure source de cellules souches ?

De nombreuses questions restent cependant en suspens avant de parvenir à la régénération totale des dents humaines. Tout d'abord, il ne suffit pas de fabriquer une dent mais il faut également trouver le moyen de l'implanter afin qu'elle se vascularise et s'attache définitivement à la mâchoire. D'autre part, les dents ne sont pas toutes identiques et n'ont pas les mêmes fonctions : les incisives coupent, les canines déchirent et les molaires broient. Les mécanismes de développement de chacun des types de dents ne sont pas encore connus et des recherches sont nécessaires pour réussir à les reproduire.

Enfin, les spécialistes ne sont pas tous en accord avec l'utilisation d'urine comme source de cellules. Selon les auteurs, cette solution permettrait une collecte facile pour obtenir efficacement et rapidement des cellules iPS. D'autres scientifiques critiquent cette approche et pensent que l'urine n'est pas une source fiable de cellules souches, car elle contiendrait de nombreux contaminants. Quoi qu'il en soit, la réussite scientifique est très intéressante mais la technique est encore loin d'arriver dans les cabinets des dentistes...

Cela vous intéressera aussi