Mots-clés |
  • vie,
  • dents

Maladies bucco-dentaires dans le monde : un rapport de l'OMS

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré aujourd'hui que les maladies bucco-dentaires telles que la carie dentaire, les parodontoses (qui touchent les gencives) et les cancers de la cavité buccale et du pharynx posaient un problème de santé partout dans le monde, dans les pays industrialisés comme, de plus en plus, dans les pays en développement, surtout dans les communautés les plus pauvres.

PDF

Annonçant les conclusions du Rapport mondial sur la santé bucco-dentaire, l'OMS a estimé à cinq milliards dans le monde le nombre des personnes présentant des caries dentaires. «Au niveau mondial, la perte de dents est perçue comme une conséquence naturelle du vieillissement, alors qu'elle est en fait évitable», a déclaré le Dr Catherine Le Galès-Camus, Sous-Directeur général de l'OMS, Maladies non transmissibles et santé mentale. «On croit que la carie dentaire ne pose plus problème dans les pays développés alors qu'elle touche 60 à 90 % des enfants d'âge scolaire et la grande majorité des adultes. La carie dentaire est également la maladie bucco-dentaire la plus courante dans plusieurs pays d'Asie et d'Amérique latine.»

Les effets des maladies bucco-dentaires - douleur, souffrances, dysfonctionnement et baisse de la qualité de la vie - sont nombreux et coûteux. Le traitement représenterait de 5 à 10 % des dépenses de santé dans les pays industrialisés et n'est pas à la portée de nombreux pays en développement.
Si la carie dentaire semble constituer un problème moins grave dans la plupart des pays d'Afrique, le rapport estime qu'avec l'évolution des conditions de vie, son incidence devrait augmenter dans de nombreux pays en développement d'Afrique, en particulier du fait de la consommation croissante de sucres et d'une exposition insuffisante aux fluorures.

«Dans de nombreux pays en développement, l'accès aux soins de santé bucco-dentaire est limité et les dents ne sont pas toujours soignées ou extraites», a déclaré le Dr Poul Erik Petersen, Coordonnateur du Programme mondial OMS de santé bucco-dentaire. «En Afrique, le nombre de dentistes par habitant est d'environ 1 pour 150 000 contre 1 pour 2000 dans la plupart des pays industrialisés. Et si, dans les pays développés, des progrès restreints ont été faits chez les plus jeunes, la carie dentaire reste une cause majeure de douleurs et de morbidité pour beaucoup de personnes âgées.»

(crédit : OMS)
(crédit : OMS)

Globalement, la plupart des enfants montrent des signes de gingivite (gencives qui saignent) et chez l'adulte, on observe les premiers stades de parodontopathie. La parodontose sévère, qui peut aboutir à la perte de dents, touche 5 à 15 % des populations. Dans les pays industrialisés, les études montrent que le tabagisme est le facteur de risque principal de parodontopathie.
Le cancer de la cavité buccale est le huitième cancer par sa fréquence chez l'homme au niveau mondial. En Asie centrale du Sud, il figure parmi les trois types de cancer les plus répandus. Toutefois, une nette augmentation des cancers de la cavité buccale et du pharynx a également été signalée dans plusieurs pays et régions comme l'Allemagne, le Danemark, l'Ecosse, L'Europe centrale et orientale et, dans une moindre mesure, l'Australie, les Etats-Unis d'Amérique, la Nouvelle-Zélande et le Japon. Le tabagisme, l'usage de tabac sans fumée, la chique de bétel et l'alcoolisme sont autant de facteurs de risque.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires