Santé

Plaque dentaire et tartre : brossage des dents et détartrage

Dossier - Dents : la santé buccodentaire
DossierClassé sous :dents , médecine , dentaire

L'hygiène buccodentaire est capitale pour garder des dents blanches mais surtout pour prévenir les risques de pathologies parodontales. Découvrez toutes nos astuces pour prendre soin de vos petites quenottes.

  
DossiersDents : la santé buccodentaire
 

La plaque dentaire, d'apparence banale, ne doit pas être sous-estimée. Dès lors qu'elle s'engouffre, elle peut être source de maladies beaucoup plus graves.

Bien se faire soigner les dents. © Maxbelchenko, Shutterstock

Comment se forme la plaque dentaire ?

Elle est l'accumulation de bactéries nées de l'alimentation mêlée à de la salive. Cette couche se forme assez vite sur la surface des dents et s'impose également sur les gencives.

Contre la plaque dentaire : brossage des dents et détartrage 

Sorte de petit enduit blanc et collant, la plaque dentaire est facile à nettoyer grâce à un brossage biquotidien effectué en douceur. D'où l'importance de prendre l'habitude d'une bonne hygiène dentaire. Dans le cas contraire, elle peut générer du tartre qui en est sa calcification. Elle s'élimine par un détartrage pratiqué par un dentiste.

Pour éviter la formation de tartre (calcification de la plaque dentaire), il est nécessaire de se brosser les dents deux fois par jour et d'effectuer un détartrage régulier chez le dentiste. © Phovoir

Les pathologies liées au tartre

Mais sans apport de soin suffisant, elle peut alors déclencher des maladies parodontales et dentaires (ou parodontopathies) telles que caries, gingivites ou parodontites. L'apparition de la plaque dentaire est due à un brossage mécanique inefficace conjugué à celui de l'espace interdentaire qui est fréquemment oublié ou inatteignable. Il est donc nécessaire de s'en prémunir en s'impliquant davantage et en utilisant des petites brosses ou du fil dentaire qui ont depuis longtemps fait leurs preuves. En outre, un changement hormonal, un régime alimentaire inadapté, le diabète ou encore le stress accentuent l'infiltration de la plaque dentaire.