Santé

Bruxisme : le grincement des dents est-il dangereux ?

Dossier - Dents : la santé buccodentaire
DossierClassé sous :dents , médecine , dentaire

L'hygiène buccodentaire est capitale pour garder des dents blanches mais surtout pour prévenir les risques de pathologies parodontales. Découvrez toutes nos astuces pour prendre soin de vos petites quenottes.

  
DossiersDents : la santé buccodentaire
 

Plus connu sous le terme de grincement de dents, le bruxisme consiste en un serrement des dents et de fait de la mâchoire qui se manifeste de façon involontaire et survient le plus souvent la nuit. Le milieu médical estime à 8 % environ les personnes atteintes de bruxisme.

Le grincement des dents est-il dangereux ? © Radityapagi, Domaine public

Grincement des dents : les causes

La cause physiologique la plus naturelle et la plus probable trouve son origine à une occlusion qui n'est pas de bonne qualité, c'est-à-dire que le positionnement des dents ne correspond pas à un bon alignement. Outre cet aspect, des facteurs psychologiques sont à prendre en compte comme l'anxiété et le stress. Le rôle des neurotransmetteurs cérébraux et des inhibiteurs de la sérotonine (ISRS) accentue ce phénomène de bruxisme. Grincer des dents n'est pas forcément nuisible si cela reste ponctuel. Or, ce sont dans les cas montrant un bruxisme régulier et soutenu qu'il faut consulter un spécialiste.

Le grincement des dents, s'il reste ponctuel, ne menace pas la santé des dents. En revanche, s'il s'agit de bruxisme, il faut traiter. © Kurhan, Fotolia

Le traitement du bruxisme

En effet, un grincement de dents trop important génère une usure prématurée des dents qui peut mener jusqu'à une abrasion dentaire et des maux de tête le matin au réveil. Il existe de nombreux traitements chirurgicaux et l'implication de changements comportementaux peut être nécessaire dans certains cas. Les premiers préconisent une modification du schéma occlusal c'est-à-dire que le praticien va ajuster au plus près la manière dont les dents se touchent. Il peut avoir recours  à la chirurgie réparatrice ou à l'orthopédie dentofaciale. De plus, le port nocturne d'une gouttière peut être indispensable pour éviter une usure trop rapide. Cette gouttière, créée sur mesure directement en prenant l'empreinte des dents du patient, est à porter plutôt en bas pour ne pas gêner la respiration pendant la nuit. Enfin, des séances de relaxation peuvent être recommandées par le dentiste.