Pas d'extraction systématique pour les dents de sagesse... © Phovoir

Santé

Dents de sagesse : tout savoir sur leurs rôles et utilité

Question/RéponseClassé sous :dents , dents de sagesse , molaire

Les dents de sagesse poussent à l'arrière de la bouche, derrière les molaires. Les dents de sagesse poussent souvent de travers, de côté ou mal alignées. En poussant, elles peuvent pousser sur d'autres dents, ce qui entraîne des problèmes de surpopulation et de désalignement pour elles aussi.

Troisièmes molaires définitives, les dents de sagesse poussent en général entre 17 ans et 21 ans. Même si elles peuvent se manifester plus tard... voire jamais. Mais à quoi servent-elles ?

Les dents de sagesse ont la même fonction de mastication que les autres molaires. Il y a encore quelques années, elles étaient quasi-systématiquement extraites afin d'éviter une inflammation de la gencive, un chevauchement dentaire... Aujourd'hui, l'extraction préventive n'est plus aussi systématique.

Utilité des dents de sagesse

Les dents de sagesse sont considérées comme des "reliques de l'évolution" et étaient utiles à nos lointains ancêtres qui mangeaient des aliments plus durs comme des bâtons et des plantes de roseau. Lorsque les dents s'usaient ou tombaient, les dents de sagesse les remplaçaient. Aujourd'hui, grâce aux progrès modernes en matière d'hygiène buccale et aux régimes alimentaires plus souples, nous n'avons pas besoin de ces dents de remplacement, mais elles continuent à pousser. En gros, notre bouche peut contenir 28 dents, mais en comptant les dents de sagesse, nous en avons environ 32, qui se disputent toutes l'espace. Les dents de sagesse peuvent toutes présenter des symptômes tels que le surpeuplement, les lésions osseuses et nerveuses, les infections, etc.

Le fait de les conserver peut en effet revêtir un certain intérêt. En premier lieu tout simplement pour conserver le capital dentaire. Elles peuvent s'avérer utiles dans le cas d'une molaire perdue et non remplacée ou en faisant office de support dans la pose d'un bridge.

Symptômes des dents de la sagesse

Vos dents de sagesse sont entrain de pousser ? Les symptômes peuvent inclure :

  • Douleur à l'arrière de la bouche, derrière les molaires. Cette douleur augmente progressivement avec le temps, car les dents de sagesse continuent à pousser de façon désalignée ou latérale, en appuyant sur les nerfs et les os, et en encombrant les dents avoisinantes.
  • Les autres symptômes des dents de sagesse sont la douleur, la rougeur, la sensibilité et/ou le gonflement autour des dents. Lorsque les dents de sagesse commencent à faire éruption à la surface des gencives, cela permet aux bactéries de pénétrer par les tissus ouverts, ce qui peut entraîner une infection. Il a été démontré que les infections buccales affectent également votre santé en général.
  • Il est également possible que les dents de sagesse soient touchées, un état dans lequel l'os de la mâchoire ou les dents voisines empêchent les dents d'entrer en éruption. Elles restent coincées en place à mesure que leurs racines continuent de s'allonger et plus longtemps elles sont touchées, plus elles risquent de causer des problèmes de santé bucco-dentaire et générale. Les symptômes des dents de sagesse dues à l'impaction comprennent une douleur intense au fond de la bouche, une infection et d'autres complications. Une haleine fétide, un mauvais goût à la mastication, des rougeurs et des gonflements peuvent être des signes d'infection. Si elles ne sont pas traitées, les dents de sagesse touchées peuvent produire des kystes et, dans de rares cas, des tumeurs.

Source : Interview du Dr Christophe Lequart (Indre-et-Loire) 23 août 2011

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !