Le dépistage de la surdité peut se faire dès la naissance. Ce test permet de déceler des surdités profondes.
Cela vous intéressera aussi

La qualité de l'audition est un paramètre difficile à évaluer chez le nouveau-né.

Symptômes et dépistage de la surdité

Par exemple, le simple fait de taper dans les mains déclenche chez lui une réponse réflexe : impossible donc de savoir s'il a réellement entendu le son ainsi produit.

Il est nécessaire pour cela, de recourir à un appareil de mesure spécifique. En plaçant une électrodeélectrode autour de l'oreille de l'enfant, il enregistre les potentiels évoqués auditifspotentiels évoqués auditifs. Ces derniers représentent la réponse électrique de l'oreille interneoreille interne.

Cette méthode, bien qu'elle donne des résultats objectifs, ne préjuge cependant pas de la qualité de l'audition de l'enfant. Elle permet seulement de déceler une absence de réponse électrique, signalant ainsi l'existence d'une surdité profonde.

Conséquences et traitement de la surdité chez un bébé

Ce handicap, s'il est négligé, rendra l'enfant sourd-muet, car il sera bien évidemment incapable d'entendre les sons de l'extérieur pour ensuite, les répéter.

Une fois le diagnosticdiagnostic posé, il bénéficiera de la pose d'implants cochléaires, qui suppléeront la transmission des signaux électriques. Après rééducation, l'enfant pourra entendre les sons et s'approprier le langage, d'une manière pratiquement normale.

Source : interview du docteur Jean-Marc Juvanon, membre de la Société française d'otorhinolaryngologie (SFORL)