La résistance à l'insuline se traduit par un taux de glucose sanguin plus élevé. © Alisha Vargas, Flickr, CC by 2.0

Santé

Résistance à l'insuline

DéfinitionClassé sous :diabète de type 2 , insuline , glycémie

La résistance à l'insuline, ou insulino-résistance, décrit une situation où les cellules deviennent moins sensibles à cette hormone. Lorsque les cellules hépatiques, musculaires et adipeuses deviennent résistantes à l'insuline, il y a moins de glucose qui entre dans ces cellules et celui-ci reste dans le sang.

En réponse à la résistance à l'insuline, les cellules pancréatiques sécrétant l'insuline ont tendance à en produire davantage (hyperinsulinémie) et peuvent finir par s'épuiser. La production d'insuline devient alors insuffisante et le taux de glucose dans le sang trop élevé (hyperglycémie).

Causes et conséquences de la résistance à l'insuline

La résistance à l'insuline est favorisée par la sédentarité et l'obésité ; elle précède souvent l'apparition d'un diabète de type 2. Avant l'apparition du diabète, la glycémie peut être située entre 1,1 et 1,25 g/L. Chez la femme, l'hyperinsulinémie peut avoir des effets sur sa fertilité car elle perturbe la production des hormones.

La résistance à l'insuline est un facteur de risque cardiovasculaire. Sa prévention passe par le changement des habitudes alimentaires et du mode de vie.

Cela vous intéressera aussi