Santé

Diabète de type 1 : causes et conséquences

Dossier - Tout savoir sur le diabète
DossierClassé sous :médecine , diabète , diabète de type 1

Maladie de plus en plus présente de par le monde, le diabète est souvent pris à la légère par la plupart des patients. Pourtant, il peut conduire au coma, voire à la mort. Présentation de ce fléau, de ses causes et de ses complications.

  
DossiersTout savoir sur le diabète
 

Autrefois appelé « diabète insulino-dépendant », ou « diabète juvénile », le diabète de type 1 est caractérisé par une production insuffisante d'insuline de la part du pancréas. Touchant 10 à 12 % des diabétiques, le diabète de type 1 peut se manifester à tout âge, mais il se développe plus fréquemment chez l'enfant et l'adolescent.

L'origine du diabète de type 1 ? Une destruction progressive et sélective par l'organisme lui-même des cellules pancréatiques sécrétrices d'insuline (les cellules bêta (β) des îlots de Langerhans). Or, l'insuline a pour rôle principal de réguler le taux de glucose dans le sang.

Quelles sont les causes et conséquences du diabète de type 1 ? Ici, une jeune femme se faisant une injection d'insuline. © NamtipStudio, Shutterstock

La destruction des cellules bêta

Pendant la phase « prédiabétique » (c'est-à-dire avant l'apparition du diabète), qui peut durer entre 5 et 10 ans (voire plus), les cellules β sont attaquées, mais il en reste assez pour maintenir un taux de glycémie correct.

Petit à petit, la production d'insuline diminue et le taux de glucose augmente de façon critique. L'hyperglycémie apparaît lorsque le nombre de cellules β fonctionnelles devient inférieur à 20 % environ du nombre de cellules β total.

Îlot de Langherans sain (à gauche) et îlot de Langherans d’un malade du diabète de type 1 (à droite). © CNRS (Centre national de la recherche scientifique)

Insuline : le diabète insulino-dépendant

Le diabète de type 1 finit alors par se révéler, soit parce que le nombre de cellules bêta fonctionnelles est descendu en dessous du seuil critique (10 %), soit à cause de l'apparition de facteurs environnementaux comme une infection virale ou une toxicité alimentaire. La prédisposition génétique apparaît également comme un facteur favorisant ce type de maladie.

Suite à la phase prédiabétique, les symptômes du diabète apparaissent alors soudainement, et peuvent faire l'objet de graves complications, conduisant parfois au coma ou à la mort. Une administration quotidienne d'insuline devient alors vitale, d'où le nom « diabète insulino-dépendant ».