Santé

Hypoglycémie : symptômes, causes et traitement

Dossier - Tout savoir sur le diabète
DossierClassé sous :médecine , diabète , diabète de type 1

Maladie de plus en plus présente de par le monde, le diabète est souvent pris à la légère par la plupart des patients. Pourtant, il peut conduire au coma, voire à la mort. Présentation de ce fléau, de ses causes et de ses complications.

  
DossiersTout savoir sur le diabète
 

Qu'est-ce que l'hypoglycémie ? Quelles en sont les causes ? Que peut-on faire en cas d'hypoglycémie ?

Contrairement à l'hyperglycémie, l'hypoglycémie est définie par un taux de glucose dans le sang trop bas, correspondant à une glycémie inférieure à 0,7 g/L (3,9 mmol/L).

Qu'est-ce que l'hypoglycémie ? © Sherry Yates Young, Shutterstock

Symptômes de l'hypoglycémie

Complication aigüe la plus fréquente due à un excès d'insuline dans l'organisme, elle se caractérise par :

  • des tremblements ;
  • des étourdissements ;
  • un sentiment de faim ;
  • des changements d'humeur ;
  • des troubles de la vue ;
  • des maux de tête ;
  • une transpiration excessive.

Parfois l'extrême fatigue générée peut entraîner une perte de connaissance, voire le coma si cette hypoglycémie n'est pas traitée.

Quelles sont les causes de l'hypoglycémie ?

Généralement observée chez les personnes diabétiques, l'hypoglycémie est causée par :

  • une dose trop importante d'insuline (ou de certains types de comprimés appartenant à la famille des glinides ou des sulfamides) ;
  • une augmentation excessive de l'activité physique ;
  • un repas pris en retard, faible en glucide ou tout simplement un repas sauté ;
  • Une consommation non modérée d'alcool peut également entraîner une hypoglycémie.

Que faire en cas d'hypoglycémie ?

La première chose à faire est de mesurer sa glycémie capillaire. Il est conseillé de prendre rapidement un aliment ou une boisson riche en sucre (trois cuillerées de confiture, un soda...), d'attendre environ vingt minutes avant de vérifier à nouveau le taux de glucose (si l'hypoglycémie persiste, reprendre 15 grammes de glucides).

Une hyperglycémie réactionnelle est cependant possible suite à la réaction de l'organisme, c'est pourquoi l'adaptation de la dose d'insuline ne doit pas tenir compte de cette hausse provisoire de la glycémie.

L'Alfediam (Association de langue française pour l'étude du diabète et des maladies métaboliques) précise également que les patients ayant une hémoglobine glycolisée (HbA1c) à 7 % présentent de une à trois hypoglycémies modérées par semaine. Selon l'association, les « risques liés à des hypoglycémies mineures sont très inférieurs à ceux d'une hyperglycémie chronique ».