Santé

Hyperglycémie : taux de glucose dans le sang et acétone

Dossier - Tout savoir sur le diabète
DossierClassé sous :médecine , diabète , diabète de type 1

Maladie de plus en plus présente de par le monde, le diabète est souvent pris à la légère par la plupart des patients. Pourtant, il peut conduire au coma, voire à la mort. Présentation de ce fléau, de ses causes et de ses complications.

  
DossiersTout savoir sur le diabète
 

L'hyperglycémie désigne une glycémie trop élevée. Mais de quoi s'agit-il exactement ? quel rapport avec le taux de glucose dans le sang ? et avec l'acétone ?

L'hyperglycémie : le seuil à ne pas dépasser

Caractérisée par une glycémie trop élevée, l'hyperglycémie correspond à un taux de glucose dans le sang supérieur à 1,40 g/L après les repas et à 1,20 g/L le reste du temps. Si l'hyperglycémie dépasse ces taux, elle peut se compliquer par l'apparition d'acétone, toxique pour l'organisme.

Qu'est-ce que l'hyperglycémie ? Attention à ne pas manger trop de sucre. © Aleksandar Mijatovic, Shutterstock

Par ailleurs, une étude américaine (source : Diabetes Care, vol. 31, n° 6, pp. 1132-1137) a montré qu'une glycémie à jeun en dessous de la valeur de 1,26 g/L permettait une diminution du risque d'accident vasculaire cérébral.

Symptômes d'une hyperglycémie

Les symptômes d'une hyperglycémie sont :

  • bouche sèche ;
  • soif extrême ;
  • besoin fréquent d'uriner ;
  • somnolence ;
  • maux de ventre.

Comment détecter un cas d’hyperglycémie ?

En premier lieu, il s'agit d'éliminer deux complications importantes : l'acidocétose diabétique (caractérisée par l'acidose et la présence de corps cétoniques), qui survient surtout chez les patients atteints de diabète de type 1, et l'état hyperosmolaire.

Il est alors essentiel de vérifier la présence de corps cétoniques dans les urines. Quant à l'état hyperosmolaire, il est causé par une absence d'acidose étant donné que la déficience en insuline n'est pas suffisante pour déclencher la lipolyse et la cétogenèse (source : Le Médecin du Québec, volume 43, juin 2008). La déshydratation importante est un symptôme primaire dans le cas d'un état hyperosmolaire, reconnaissable par la sécheresse des muqueuses ou encore la tachycardie.