Santé

Obésité : risques et traitement

Dossier - Prévenir l'obésité devient une urgence
DossierClassé sous :médecine , obésité , maladie

L'obésité affecte près d'une personne sur trois dans la plupart des pays industrialisés. Cette maladie complexe résulte de l'interaction de facteurs physiologiques, comportementaux et socioculturels.

  
DossiersPrévenir l'obésité devient une urgence
 

Loin d'être un simple problème d'esthétique, l'excès de poids engendre de nombreuses complications pour la santé : troubles respiratoires, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, dérèglements métaboliques (diabète de type 2, non insulino-dépendant, dit diabète gras), problèmes rhumatologiques, risques accrus de certains cancers. L'obésité n'est donc pas sans risque. Mais existe-t-il un traitement ?

D'autres troubles tels que le cholestérol, l'apnée du sommeil, l'arthrose, l'infertilité, l'insuffisance veineuse, le reflux gastro-œsophagien sont fréquemment associés à l'obésité. Aux États-Unis par exemple, la surcharge pondérale serait responsable de l'augmentation du diabète chez les individus dans leur trentaine ; en l'espace de dix ans, cette maladie a augmenté de 76 % dans cette classe d'âge et de 33 % dans la population générale.

Quels sont les risques liés à l'obésité ? Existe-t-il un traitement ? © Shehan Peruma, CC by-nc 2.0

Quels sont les risques liés à l'obésité ? Existe-t-il un traitement ? © Shehan Peruma, CC by-nc 2.0

Chez les enfants également, une forme de diabète ultra-précoce de type 2 est apparue il y a quelques années, qui progresse de façon inquiétante. Les premiers cas de ce diabète atypique ont été détectés en France en 1999 et la nouvelle maladie risque de s'étendre.

Traitement de l'obésité

Le traitement de l'obésité ne se limite donc pas à résoudre un problème de poids, mais consiste à prendre en charge le problème médical dans sa globalité. Il s'agit de traiter et prévenir les troubles somatiques tout en élaborant un programme adapté à la perte de poids. Rappelons que l'approche médicamenteuse de traitement de l'obésité est un sujet controversé. Les médicaments tels que les diurétiques, les catabolisants et les anorexigènes favorisent la perte de poids mais n'agissent pas de façon spécifique sur la réduction du tissu graisseux.

De plus, généralement efficaces en début de traitement, ils n'ont pas fait leurs preuves à long terme. Et dans de nombreux cas, ils sont à l'origine de perturbations métaboliques graves, et donc fortement déconseillés. Ainsi, les diurétiques qui forcent les reins à excréter davantage d'eau peuvent causer de sérieux déséquilibres électrolytiques, voire la déshydratation. Les catabolisants peuvent s'avérer toxiques, entraînant des effets secondaires au niveau du cœur et du système nerveux central. Les anorexigènes peuvent induire une accoutumance ainsi que d'autres troubles psychologiques ; ces derniers ont été retirés du marché européen.