Santé

Apnée du sommeil

DéfinitionClassé sous :médecine , trouble du sommeil , obstruction des voies respiratoire
 
Les ronflements constituent l'un des symptômes identifiables lors des apnées du sommeil. © Nicky Wilkes, Flickr, cc by nc sa 2.0

Les apnées du sommeil se caractérisent par l'arrêt momentané de la respiration au cours du sommeil, le plus souvent du fait de l'obstruction complète ou partielle des voies respiratoires supérieures. La situation devient pathologique dès lors que la pause respiratoire s'étend au-delà de dix secondes et que le processus est répété à plusieurs reprises durant la nuit (plus de dix fois par heure). Ce trouble du sommeil frappe principalement les hommes à partir d'une trentaine d'années. Elles concerneraient environ 5 % à 10 % de la population.

Causes des apnées du sommeil

Les apnées du sommeil existent principalement sous deux formes. La principale est l'apnée dite obstructive, qui se produit majoritairement chez des personnes en surpoids ou souffrant d'un trouble métabolique. Elle apparaît lorsque les voies respiratoires supérieures (langue, nez, pharynx, larynx) empêchent le passage de l'air, rendu possible par hypertrophie locale ou flaccidité des voies respiratoires. Si l'apnée est partielle, on parle d'hypopnée. Les apnées du sommeil sont associées à des ronflements.

Bien que plus rare, il existe une autre forme, neurologique, qui résulte d'une anomalie du contrôle de la respiration par le système nerveux. On parle alors de syndrome d'apnées centrales du sommeil.

Conséquences des apnées du sommeil

Les apnées du sommeil poussent le malade à se réveiller de brefs instants, ce qui altère son sommeil. En conséquence, le sujet est davantage soumis à la somnolence et s'expose à des risques, notamment au volant d'un véhicule où il risque de s'endormir et multiplie ainsi par six la probabilité d'accident. Le manque de sommeil entraîne également d'autres symptômes, et peut plonger le malade dans un état dépressif.

D'autre part, l'arrêt respiratoire momentané diminue la concentration sanguine en dioxygène, ce qui pousse l'organisme à réagir en augmentant la pression artérielle. D'autres troubles cardiovasculaires, comme l'infarctus du myocarde ou l'AVC, peuvent également apparaître.

Traitement des apnées du sommeil

Il existe différents moyens de traiter les apnées du sommeil. À l'aide d'une orthèse placée dans la bouche, on peut maintenir en place les structures empêchant le passage de l'air. Il existe également un traitement courant, la ventilation spontanée en pression positive continue, qui permet de maintenir une pression suffisante pour empêcher la formation du collapsus (qui bloque les voies respiratoires). L'opération chirurgicale figure éventuellement parmi les possibilités.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi