Décorez un sapin pour créer une ambiance festive de Noël. © Мария Балчугова, Adobe Stock
Maison

Sapin coupé ou en pot, lequel choisir ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , arbre

La star de la fin d'année est incontestablement le sapin. Il crée la magie dans nos intérieurs avec sa belle parure verte, ses épines et son odeur, pour le plus grand plaisir des grands et des enfants. Coupé ou en pot, lequel choisir ?

Cela vous intéressera aussi

Mi-décembre se pose la question de la décoration du sapin de Noël pour créer une ambiance magique de fêtes. Naturel et vivant, vous pouvez opter pour un sapin coupé ou en pot. Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Quelles essences de sapin choisir ?

Parmi toutes les essences, deux sont des grands classiques.

  • Vous pouvez choisir un épicéa (Picea abies ou excelsa) qui est très parfumé, avec une odeur de résine persistante et abordable mais il va perdre ses aiguilles piquantes au fil des jours. Il ne supporte pas la chaleur des intérieurs et arrivé Noël, il risque d'être déplumé ! Installez-le 15 jours avant le 25 décembre ;
  • Le sapin alternatif se nomme Nordmann (Abies nordmanniana) qui conserve des aiguilles souples bien charnues et vertes pendant de nombreux mois. Installez-le début décembre. Il tolère la chaleur du chauffage. Ses aiguilles ont aussi l'avantage de ne pas piquer ! Son prix est plus onéreux à l'achat et malheureusement, il ne dégage pas d'odeur de résine, contrairement à l'épicéa.

Sachez qu'il existe un Label rouge et un Label Plante bleue qui permettent de garantir la qualité supérieure de l'arbre, une coupe tardive, son esthétique et sa fraîcheur, le tout dans une démarche respectueuse de l'environnement.

En pot, faire un geste pour l’environnement

Acheter un sapin en pot permet de le replanter dans le jardin ou bien tout simplement de le positionner dans un coin d'une terrasse, une fois les fêtes passées. Prenez soin de l'acclimater après Noël pour lui éviter un choc thermique entre la chaleur du séjour et le froid extérieur. Faites-le passer une période au garage ou bien sortez-le les journées ensoleillées puis rentrez-le les nuits, et ce, pendant quelques semaines. Il va pouvoir faire partie du décor toute l'année avec ses épines persistantes. L'année suivante, vous pourrez de nouveau le décorer pour Noël. Vous ferez ainsi un geste pour l'environnement. Ce choix reste plus onéreux à l'achat car vous faites l'acquisition d'un arbuste en pot, avec une motte de racines prête pour la plantation.

Notez que certaines enseignes proposent de rapporter le sapin en pot, acheté sur place, en échange d'un bon d'achat. Les sapins sont ensuite replantés.

Choisir un sapin en pot pour en profiter de nombreuses années. © chamillew, Adobe Stock

Coupé, par manque de place au jardin

Lorsque vous habitez un petit espace ou un appartement, le choix du sapin coupé s'offre à vous. Une fois Noël passé, l'arbre déshabillé, déposez-le dans un point de collecte de votre ville pour y être recyclé ou bien mettez-le dehors le jour du passage des bennes pour les déchets verts. Ne l'abandonnez pas sauvagement sur un trottoir car cet acte est passible d'une amende. Il sera ensuite incinéré ou bien transformé en compost ou en paillis acide. Ce paillage permettra de protéger et nourrir les végétaux.

Si vous avez une cheminée, un poêle à bois ou un barbecue à bois pour l'été, découpez l'arbre de Noël et faites-le sécher (pour éviter que la sève n'encrasse le conduit) avant de le brûler pour vous chauffer en hiver ou faire cuire les grillades à la belle saison. Stockez-le dans un abri afin qu'il soit complètement sec.

Sapin, quelles conditions pour le conserver à l’intérieur ?

Qu'il soit en pot ou coupé, le sapin a besoin d'une atmosphère fraîche pour s'épanouir. Évitez de le placer à côté d'une cheminée, d'un poêle ou d'un radiateur. Près d'une cheminée, il pourrait s'enflammer. Préférez l'éloigner et conserver une température de 18 °C toute la journée.

  • Pour un sujet en pot, apportez-lui un peu d'eau en surface de la terre une fois par semaine et vaporisez le feuillage jusqu'à l'installation des guirlandes électriques ;
  • Pour le sapin coupé, placé dans une bûche en bois, il n'y a pas grand-chose à faire car une fois coupé, sa fin de vie est annoncée. Afin de prolonger sa conservation, plantez le tronc dans un seau de sable que vous pourrez humidifier toutes les semaines.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !