Rupture pour le Nano qui passe d’un format carré à rectangulaire grâce à un écran 2,5 pouces. Ce changement permet notamment de lire les vidéos. © Apple

Tech

Apple dévoile l’iPhone 5 et ses nouveaux iPod Nano et Touch

ActualitéClassé sous :Tech , Apple , iPhone 5

Le géant américain vient de dévoiler son smartphone iPhone 5, dont les principales nouveautés avaient été largement éventées. Une forme encore plus fine, un écran plus grand, une puce pour les réseaux cellulaires 4G/LTE et un nouveau connecteur plus petit. Les baladeurs iPod ont eux aussi droit à une cure de jouvence bienvenue. Même si Apple n'a pas surpris avec ses annonces, les analystes pensent que l'iPhone 5 battra des records de vente. L'un d'eux a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Hier soir se tenait la grand-messe Apple consacrée à la présentation de l'iPhone 5. Malgré les nombreuses fuites et photos qui ont détaillé les nouveautés du smartphone, on espérait encore que les stratèges de la marque avaient su ménager quelques surprises susceptibles de déclencher la magie marketing dont Steve Jobs avait le secret. Il n'en fut rien... L'iPhone 5 dévoilé hier correspond en tous points aux informations qui circulent depuis plusieurs mois. Pour les plus impatients, précisons d'emblée qu'il sera disponible en précommande en France à partir du 14 septembre pour un tarif débutant à 679 euros hors abonnement. La commercialisation officielle débutera le 21 septembre.

Pour la première fois donc, l'iPhone reçoit un écran de plus grande taille, 4 pouces qualité Retina, afin non pas de devancer mais de suivre la tendance du marché où les smartphones à grand écran sont devenus la norme. Il affiche une définition de 1.136 x 640 pixels et une résolution de 326 points par pouce. Autre amélioration, le capteur tactile est directement intégré dans l'écran afin de gagner en finesse. Apple annonce une saturation des couleurs améliorée de 44 % par rapport à l'iPhone 4S. Écran plus grand, mais pas plus large afin que le mobile reste facile à tenir d'une main, explique Apple. Ce gain de taille se traduit concrètement par un confort de lecture avec les icônes de l'écran d'accueil alignées sur 5 rangées. Par ailleurs, les principales applications natives Apple (courriel, calendrier, iMovie, iPhoto, navigateur Safari...) ont été adaptées afin de profiter de cette surface plus importante en affichant plus d'informations.

Avec l’iPhone 5, il faut plutôt parler d’évolution que de révolution. Apple produit une mise à jour de qualité avec laquelle les consommateurs en auront pour leur argent. Mais on est loin du Think Different, devise si chère à la pomme… © Apple

Gros travail d’ingénierie

Malgré cet écran de 4 pouces, l'iPhone 5 est tout de même plus fin et plus léger que son prédécesseur : 7,6 mm contre 9,3 mm et 112 grammes contre 140 grammes. Pour parvenir à ce résultat, un gros effort de miniaturisation a été mené sur les principaux composants. À commencer par le processeur central, la puce A6 basée sur l'architecture ARM (peut-être un Cortex A15 double cœur gravé en 32 nm et fabriqué par Samsung, suppose le site spécialisé AnandTech)

Cet processeur est annoncé comme 22 % plus petit que la puce A5 de l'iPhone 4S et de l'iPad 2 tout en étant deux fois plus rapide. Les performances graphiques ont elles aussi été doublées, affirme Apple, qui parle d'une qualité équivalente aux graphismes d'une console de jeux vidéo. La carte SIM a rétréci, basée sur le standard nano SIM 4FF (fourth form factor) adopté en juin dernier par l'ETSI (European Telecommunications Standards Institute) et dont Apple est à l'origine. La taille de cette nano-SIM est 40 % plus réduite que celle des plus petites SIM actuelles, avec des dimensions de 12,3 x 8,8 mm pour une épaisseur de 0,67 millimètre.

Apple a aussi travaillé sur la taille du nouveau capteur photo 8 mégapixels, 20 % plus petit que celui de l'iPhone 4S mais avec une vitesse de capture donnée pour 40 % plus rapide et de meilleures performances en conditions d'éclairage faibles. Pour exploiter ces capacités, une nouvelle fonction panorama permet de prendre des clichés sur 240 degrés.

Ce capteur enregistre la vidéo en qualité full HD 1080p et une fonction de détection des visages permet de prendre des photos pendant que l'on filme. La caméra frontale de l'iPhone 5 propose une qualité HD 720p pour les appels vidéo qui peuvent désormais être passés via le réseau cellulaire si le Wi-Fi n'est pas disponible. On note au passage que le module Wi-Fi évolue avec la prise en charge du standard 802.11n bi-bande 2,4 et 5 GHz.

Nouveau connecteur Lightning

Dernier composant clé passé à la machine à rétrécir, le connecteur de l'iPhone. Depuis 2003, tous les appareils mobiles de la marque utilisent un connecteur à 30 broches pour lequel ont été conçus tous les accessoires et périphériques qui ont inondé le marché (stations d'accueil diverses, enceintes...). Baptisé Lightning, le nouveau connecteur qui équipera désormais tous les nouveaux modèles iOS est 80 % plus petit que le connecteur actuel, peut se brancher dans les deux sens et passe au tout numérique 8 signaux.

Cette transition technique radicale va contraindre les fabricants d'accessoires à modifier leurs produits pour s'adapter rapidement. Pour les appareils existants, Apple a prévu un adaptateur pour faire l'interface avec les connecteurs 30 broches, vendu 29 euros. Il n'y a pas de petits profits... Si le choix technique d'Apple ne peut qu'être salué pour la réduction d'encombrement, il ne fait pas que des heureux. Comme l'explique le Wall Street Journal, exemples à l'appui, combien d'hôtels à travers le monde qui proposent dans les chambres des accessoires iPhone ou iPod devront-ils se rééquiper ou investir dans des kyrielles d'adaptateurs, qui ne manqueront pas de disparaître aussi vite que les savonnettes... ?

Autre saut technologique d'envergure, l'adoption d'un puce de communication compatibles avec les réseaux cellulaires 4G/LTE internationaux. Si la France n'est pour le moment pas concernée, cela profitera notamment aux utilisateurs basés en Allemagne ou au Royaume-Uni. On note en revanche l'absence de puce NFC que de nombreux concurrents d'Apple, à commencer par Samsung, intègrent dans leurs modèles. « Cela ne compte pas encore pour les consommateurs, a assuré à Futura-Sciences Carolina Milanesi, analyste pour le cabinet Gartner. L'écosystème de paiement [via NFC, NDLR] n'est pas encore prêt, ce qui signifie que les consommateurs n'ont pas encore beaucoup d'intérêt à utiliser cette fonction. Apple proposera la NFC lorsque l'écosystème sera prêt et qu'il pourra en retirer une plus-value directe ou indirecte. »

Design soigné, matériaux nobles

Pour finir sur le design, on retrouve le souci du détail et le niveau de finition Apple avec un boîtier en aluminium (le même que celui des MacBook), de verre teinté, de céramique et de bords chanfreinés avec un « cristal de diamant ». Apple n'hésite pas à employer du vocabulaire digne d'un joaillier pour vanter son œuvre. L'iPhone 5 a rempli le contrat. L'innovation et la qualité de finition sont là pour conserver au smartphone son rang de produit hype et assurer des ventes record. Mais la firme à la pomme semble s'être plus attachée à gérer le succès qu'à endosser son rôle de visionnaire. « L'iPhone 5 a ce qu'il faut pour qu'Apple reste le vendeur de mobiles le plus rentable au monde », estime pourtant Carolina Milanesi. Pour Gene Munster, analyste du cabinet Piper Jaffray, cité par CNet.com, ce sont entre 6 et 10 millions d'iPhone 5 qui pourraient s'écouler d'ici la fin du mois. L'iPhone 5 sera disponible en blanc et noir à partir du 21 septembre dans 9 pays (Allemagne, Australie, Canada, États-Unis, France, Hong-Kong, Japon, Royaume-Uni et Singapour).

Les nouveaux iPod Nano et Touch

Si l'iPhone 5 était la vedette du show Apple, les nouveaux baladeurs iPod Nano et Touch n'étaient pas en reste avec un lot d'améliorations assez conséquent. L'iPod Nano reçoit un écran tactile multipoints 2,5 pouces deux fois plus grand que le modèle actuel tout en étant 38 % plus fin (5,4 mm). De forme rectangulaire et non plus carrée, il adopte le bouton central sous l'écran que l'on trouve sur l'iPod Touch et l'iPhone. Apple l'a doté d'une connexion Bluetooth 4.0, d'un tuner radio FM, du nouveau connecteur Lightning et d'un podomètre qui peut fonctionner avec des capteurs de fréquence cardiaque via le Bluetooth. Autre nouveauté, la possibilité de regarder des vidéos, fonction que ne propose pas l'iPod Nano actuel. Ce nouveau Nano sera disponible en précommande à partir du 14 septembre à 179 euros, en 7 couleurs.

Pas mal de changements aussi pour l'iPod Touch qui reçoit le même écran 4 pouces Retina que celui de l'iPhone 5, le processeur double cœur A5, un capteur photo 5 mégapixels rétroéclairé, une caméra frontale HD 720p, une connexion Wi-Fi plus rapide (802.11a/b/g et n bi-bande 2,4 et 5 GHz) et du Bluetooth 4.0. Le tout loge dans un boitier de 6,1 mm d'épaisseur et ne pèse que 88 g. Selon Apple, ce nouvel iPod Touch offre 40 heures d'autonomie en lecture. Et grâce à la nouvelle version du système d'exploitation iOS 6, il utilise pour la première fois l'assistant vocal Siri. Inédites également les 5 couleurs disponibles. L'iPod Touch sera lui disponible en précommande le 14 septembre à 379 euros avec 32 Go de stockage.

Décliné pour la première fois en 5 couleurs, l’iPod touch retrouve un nouveau souffle avec un écran 4 pouces, l’assistant vocal Siri et une connexion Wi-Fi plus performante. © Apple

Les deux modèles de baladeurs, ainsi que les autres terminaux iOS seront livrés avec les tout nouveaux écouteurs EarPods. Apple dit avoir passé 3 ans à les concevoir en testant 124 prototypes auprès de 600 personnes afin de trouver l'ergonomie idéale. Les EarPods sont vendus en tant qu'accessoires à 29 euros.

L'iPhone 5 comme le nouvel iPod touch utilisent la dernière version du système d'exploitation iOS 6 dont nous avions détaillé les principales nouveautés en juin dernier. Au menu notamment, une nouvelle application de cartographie nommée Plans qui propose le guidage vocal et une vue aérienne 3D, et l'assistant vocal Siri capable de répondre à des requêtes plus complexes et de publier sur Facebook ou Twitter. Le logiciel système iOS 6 sera disponible à partir du 19 septembre en mise à jour pour l'iPhone 3GS, 4, 4S, l'iPad 2 et le nouvel iPad.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi