Tech

Worldwide Developpers Conference : les nouveautés Apple

ActualitéClassé sous :informatique , Worldwide Developpers Conference , Apple

Hier soir à San Francisco, Apple a lancé sa conférence annuelle dédiée aux développeurs avec une série d'annonces produits. Au menu, un MacBook Air rafraîchi, un nouveau MacBook Pro avec écran Retina, iOS 6 et Mac OS X Mountain Lion. Revue de détail.

Attendu à l’automne prochain, iOS 6 introduira une nouvelle application de cartographie qui s’appuie non plus sur les données de Google Maps mais celles de TomTom. © Apple

Comme chaque année a lieu la Worldwide Developpers Conference d'Apple, qui se déroule en 2012 du 11 au 15 juin, à San Francisco. L'occasion de découvrir toutes les nouveautés de la firme à la pomme.

Tout d'abord, les chiffres. Comme d'habitude, chaque keynote Apple débute par une démonstration de force à coup de chiffres étourdissants. Cette fois Tim Cook, le P-DG d'Apple, avait choisi de parler de l'App Store qui recense aujourd'hui 400 millions de comptes clients auxquels sont associées autant de cartes bancaires. Le catalogue d'applications a atteint 650.000 de titres (dont 225.000 sont dédiés à l'iPad). Depuis son lancement en juillet 2008, l'App Store totalise 30 milliards de téléchargements et Apple a reversé 5 milliards aux développeurs d'applications.

Une cure de Jouvence pour le MacBook Air

Le MacBook Air, l'ordinateur portable ultrafin, fleuron de la marque, a droit à une petite cure de Jouvence avec l'adjonction des nouveaux processeurs Intel Core i5 et Core i7, la présence d'un port USB 3.0, une nouvelle puce graphique censée délivrer 60 % de performances supplémentaires, 4 Go de mémoire vive, une caméra frontale HD compatible avec l'application FaceTime et du stockage SSD pouvant atteindre 512 Go (une option facturée tout de même 800 euros).

Apple propose deux versions de MacBook Air 11 pouces avec 64 et 128 Go de SSD pour 1.049 et 1.149 euros et deux versions de MacBook Air 13 pouces avec 128 et 256 Go de stockage SSD pour 1.249 et 1.549 euros.

Un nouveau MacBook Pro

La véritable nouveauté côté matériel est venue du MacBook Pro avec écran Retina que Tim Cook a présenté comme « le Mac le plus sophistiqué produit à ce jour ». Il a subi un régime amincissant qui voit disparaître le disque dur et le lecteur optique au profit du stockage SSD pour atteindre une épaisseur de 1,8 cm pour 2,02 kg. L'engin reçoit donc un écran 15 pouces Led rétroéclairé qualité Retina délivrant 2.880 x 1.800 pixels avec une densité de 220 pixels par pouce. Apple l'a équipé de processeurs Intel Core i7 quadruple cœurs 2,3 ou 2,6 GHz, de 8 Go de mémoire vive et de 256 à 512 Go de SSD (extensible à 768 Go moyennant 500 euros supplémentaires). La panoplie des ports USB 3.0, Thunderbolt et HDMI est au rendez-vous. Un must qui se paie au prix fort : 2.279 euros pour la version 2,3 GHz et 2.899 euros pour le modèle Core i7 à 2,6 GHz.

À noter que les MacBook Pro 13 et 15 pouces de la gamme existante, c'est-à-dire sans écran Retina, ont eux aussi eu droit à une mise à jour pour passer aux processeurs Intel Core i5 et i7. Ils proposent une carte graphique NVidia GeForce GT 650M, un stockage sur disque dur pouvant aller jusqu'à 1 To (ou 512 Go en SSD, option facturée 900 euros). Cela se traduit par une hausse de 100 euros sur tous les modèles de la gamme : de 1.249 à 2.279 euros selon les modèles.

Selon Apple, l’écran Retina 15 pouces du nouveau MacBook Pro présente une densité de 220 pixels par pouce et offre un contraste de 29 % supérieur à la génération d’écran précédente. © Apple

Mac OS X Mountain Lion

Avant de présenter la nouvelle version de son système d'exploitation, Apple a une fois encore égrené des chiffres. La base installée de Mac OS compte 66 millions d'utilisateurs dont 26 millions sont passés sur Mac OS X Lion sorti il y a 9 mois. Mac OS X Mountain Lion, dont Apple avait déjà dévoilé les grandes lignes, poursuit l'intégration du service iCloud qui permet notamment de synchroniser automatiquement les applications Mail, Contacts, Calendar, Messages, Reminders et Notes avec différents appareils de la marque. La nouvelle application Messages qui remplace iChat unifie et synchronise le système de messagerie instantanée entre les terminaux Mac OS et iOS de telle sorte que l'on peut poursuivre une conversation en changeant d'appareil.

On trouvera également un nouveau Centre de Notification qui rassemble les messages et alertes émis par Mac OS X et les applications tierces comme Twitter et Facebook. Le réseau social bénéficie d'ailleurs d'une intégration plus poussée à l'instar de Twitter. Une fois que l'utilisateur a connecté son compte Facebook, sa liste d'amis apparaît dans ses Contacts et il peut partager des photos, des liens, des commentaires directement depuis les applications de Mac OS X. Apple précise cependant que l'intégration de Facebook sera disponible ultérieurement lors d'une prochaine mise à jour. En attendant, Mountain Lion sera disponible via le Mac App Store courant juillet pour Mac OS X Lion ou Snow Leopard aux alentours des 20 euros.

L'iOS 6 préfère TomTom

Comme on s'y attendait, iOS 6 a fait son apparition lors de cette conférence inaugurale avec la présentation d'une version bêta sur laquelle les développeurs peuvent d'ores et déjà travailler. Comme la rumeur le disait depuis plusieurs semaines, une nouvelle application de cartographie voit le jour et dit adieu au contenu fourni par Google Maps au profit de TomTom. Ce dernier a officialisé ce partenariat ce matin. La nouvelle application propose un mode de navigation assistée avec guidage vocal ainsi qu'un affichage en 3D photoréaliste baptisé Flyover.

Par ailleurs, l'assistant vocal Siri sera disponible sur le nouvel iPad et proposera des fonctions plus étoffées permettant de mettre à jour un statut Facebook, de publier un message sur Twitter ou encore de lancer une application. Comme sur Mac OS X Mountain Lion, Facebook sera plus étroitement intégré à iOS 6 en permettant par exemple des actions directes depuis Safari ou les applications Photos et Maps. Les appels vidéo FaceTime pourront passer par les réseaux cellulaires, sous réserve de prise en charge des opérateurs.

Il faudra cependant patienter avant de profiter de toutes ces nouveautés car iOS 6 ne sortira pas avant l'automne, vraisemblablement en même temps que l'iPhone 5. La mise à jour gratuite sera valable pour les iPhone 3GS, iPhone 4, iPhone 4S, l'iPad 2 et le nouvel iPad, ainsi que la quatrième génération d'iPod touch.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi