Tech

Apple menacé par des pirates ?

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , Apple

Sur Twitter, un message du réseau Anonymous exhibe un fichier volé chez Apple comme un trophée et explique que l'entreprise « pourrait » subir des attaques plus importantes.

Sur Twitter, la communauté Anonymous menace : « Apple pourrait être une cible ». © Twitter

Les pirates doivent avoir du temps de libre. Des membres du réseau Anonymous continuent de faire parler d'eux en se promenant dans les serveurs d'ici et d'ailleurs. Sur le compte Twitter de cette amicale de picoreurs d'informations, un message annonce : « Ce n'est pas encore sérieux mais, bon, Apple pourrait être une cible. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes occupés ailleurs ».

Le tweet comporte un lien vers un fichier installé sur le site de partage Pastebin. Intitulée « Pas encore sérieux », cette page montre en effet un fichier texte qui présente des identifiants  (27 dont deux « NULL ») et des mots de passe. Ce fichier viendrait d'une base de données d'Apple Business Intelligence (qui réalise des sondages), mais rien ne le prouve.

Le fichier publié sur Pastebin. Il montre des identifiants puis des mots de passe et viendrait du site abs.apple.com, le site d'Apple Business Intelligence. © Pastebin

La croisière (de pirates) s’amuse

Sur le même site PasteBin, un message datant du 21 juin, long mais peu explicite, signé LulzSec, annonce qu'Apple est en ligne de mire d'attaques éventuelles et que les pirates de ce groupe se sont, quelques semaines auparavant , « vautrés dans l’iCloud » (« smashed into the iCloud »). Rappelons que ce nouveau service « dans les nuages » héberge de la musique et des vidéos pour ses utilisateurs.

On ne présente plus LulzSec, équipe de pirates qui a revendiqué de nombreux pillages, à commencer par le vol massif de comptes utilisateurs chez Sony BMG et Sony Pictures. Mais le groupe s'est depuis autodissous et un homme de 19 ans a été arrêté le 20 juin en Grande-Bretagne.

Le message d'Anonymous se réclame du mouvement AntiSec, un nom connu depuis les années 2000 et désignant à l'origine une lutte libertaire contre les professionnels de la sécurité informatique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi