Pas d'iPhone 9 mais le retour de l'iPhone SE chez Apple. Dans le format d'un iPhone 8 avec un écran de 4,7 pouces, ce smartphone reprend le processeur de l'iPhone 11 à un prix inférieur à 500 euros. 

Cela vous intéressera aussi

« L'iPhone que vous attendiez. À prix inattendu. » C'est le slogan choisi par Apple pour dévoiler l'iPhone SE, son modèle « low cost » à un prix effectivement réduit : 489 euros ! Alors que les fabricants chinois et Samsung s'écharpent sur le haut de gamme pour concurrencer l'iPhoneiPhone 11, Apple leur répond en s'attaquant au milieu de gamme avec un smartphonesmartphone qui semble revenir plusieurs années en arrière. Peut-être même quatre ans en arrière, date du premier modèle SE, sorti entre l'iPhone 6S et l'iPhone 7.

En effet, Apple a choisi un format réduit avec un écran doté d'une diagonale de 4,7 pouces, soit l'écran de l'iPhone 6, 7 et 8 ! C'est le sacrifice pour s'offrir un iPhone à moins de 500 euros. Et même moins de 350 euros si c'est dans le cadre d'un échange avec un ancien modèle. La promesse d'Apple est simple : la puissance de l'iPhone 11 dans un format réduit. Sous la dalle Retina HD, on trouve donc la puce A13 Bionic et de 64 à 256 Go de mémoire de stockage. La mémoire vivemémoire vive n'est pas précisée, mais on peut s'attendre à 4 Go, comme sur un iPhone 11.

La puce A13 permet de jouer aux jeux les plus puissants du moment... mais sur un écran plus petit. © Apple
La puce A13 permet de jouer aux jeux les plus puissants du moment... mais sur un écran plus petit. © Apple

Un seul capteur photo à l’arrière

Autre promesse d'Apple : la qualité photo de l'iPhone 8 avec certes un seul capteurcapteur à l'arrière de 12 millions de pixelspixels, mais renforcé par la puce A13 Bionic pour le traitement des images comme le Smart HDRHDR et les différents effets d'éclairage. Même si ce n'est pas l'équipement de l'iPhone 11, ça devrait permettre des clichés de grande qualité, ainsi que des vidéos réussies avec un enregistrement en 4K jusqu'à 60 images par seconde. Pour les selfiesselfies, un capteur de 7 millions de pixels.

Côté design, de l'aluminiumaluminium et du verre, et du cristal de saphir pour le grand retour du bouton principal. Il permet d'accéder aux différentes fonctions mais aussi bien sûr de déverrouiller l'appareil ou de payer en ligne avec son empreinte digitaleempreinte digitale puisqu'il intègre la fonction Touch ID abandonnée depuis quelques modèles. Le tout fonctionnant avec iOSiOS 13 avec une « autonomie similaire à l’iPhone 8 » dixit Apple. Ce qui signifie environ huit heures d'autonomieautonomie.

Le retour de Touch ID permet de valider ses paiements en posant le doigt sur le bouton principal. © Apple
Le retour de Touch ID permet de valider ses paiements en posant le doigt sur le bouton principal. © Apple

En vente à partir du 24 avril

Pour la connectique, pas de 5G encore, mais du Wi-FiWi-Fi 6, le BluetoothBluetooth dernière génération et toujours la prise Lightning. On appréciera tout de même la recharge rapide qui promet 50% de recharge en 30 minutes, mais aussi la recharge sans fil, compatible avec les chargeurs certifiés Qi. Autre bonne idée : la double SIM avec une eSIMeSIM qui permet, essentiellement pour les professionnels, de gérer deux numéros.

Côté disponibilité, Apple propose l'iPhone SE en pré-commande à partir du 17 avril, et il faudra patienter jusqu'au 24 avril pour le commander en trois versions : 64 Go à 489 euros, 128 Go à 539 Go et 256 Go à 659 euros. C'est abordable pour des iPhone, mais il faut rappeler qu'on trouve du haut de gamme chinois à ces prix-là comme le Mi Note 10 de Xiaomi.

L'iPhone SE est proposé en quatre couleurs avec un point commun : une façade noire © Apple
L'iPhone SE est proposé en quatre couleurs avec un point commun : une façade noire © Apple

 

Bon plan

Découvrez nos codes promo Apple