Éclipse partielle solaire photographiée au lever du jour sur une plage du Massachussets. © Zev Hoover, Christian Lockwood, Zoe Chakoian, Apod (Nasa)
Sciences

Si vous avez manqué l’éclipse du Soleil, voici les plus belles photos

ActualitéClassé sous :soleil , éclipse de soleil , éclipse annulaire

[EN VIDÉO] L’éclipse annulaire de Soleil du 10 juin 2021  À l’occasion de l’éclipse annulaire de Soleil du jeudi 10 juin 2021, la Nasa nous offre une visualisation de l’ombre de la Lune se déplaçant à la surface de notre Terre. On y découvre l’antiombre — sous la forme d’un ovale noir —, la pénombre — sous la forme d’ovales ombragés concentriques — ainsi que le parcours de l’annularité — en rouge. Les images du Soleil montrent son apparition à plusieurs endroits, chacun orienté vers l’horizon local. © Ernie Wright, Studio de visualisation scientifique de la Nasa 

Ce jeudi 10 juin, un anneau de feu surplombait une partie de l'hémisphère nord de notre planète. La première éclipse annulaire de l'année, et la 16e du XXIe siècle, a plongé dans l'ombre lunaire cette partie du monde. Futura vous a concocté une sélection des plus belles images de ce sublime évènement céleste.

La Terre, la Lune et le Soleil se sont alignés aujourd'hui, 10 juin 2021, pour offrir un spectacle céleste magnifique. Sur une bande de 500 kilomètres de largeur partant du nord-est du Canada jusqu'à la Sibérie, en passant par le Groenland et le pôle Nord, les habitants du nord de la planète ont pu, en levant les yeux, voir un anneau de feu flotter dans le ciel. La Lune a glissé devant le Soleil et a projeté son ombre sur nous, en ne laissant éventuellement qu'un mince croissant de lumière, formant ainsi une éclipse annulaire du Soleil. La première cette année.

Éclipse partielle du Soleil du 10 juin 2021 photographiée à Arlington, en Virgine. © Nasa, Bill Ingalls

En France, l'éclipse était partielle à 13,12 % à Paris, mais pouvait tout de même être admirée. Le phénomène a débuté vers 11 h 13, atteignant son apogée à 12 h 12, pour finir à 13 h 15, durant en tout deux heures et deux minutes. Ceux qui n'ont pas pu y assister peuvent revoir la retransmission en direct de l'Observatoire de Paris (disponible ici). Dans d'autres régions du globe habitées, aux hautes latitudes, plus chanceuses, le Soleil a été couvert au maximum à 87,8 %. L'évènement est rare, et il faudra attendre le 8 avril 2024 pour en revoir un semblable.

Ci-dessous, l'éclipse partielle du Soleil vue de France avec en même temps la Station spatiale en transit. Encore une image extraordinaire de Thierry Legault.

Ci-dessus, de magnifiques photos publiées par la Nasa de l'événement.

À Toronto, les habitants ont été plus fortunés qu'en France et ont pu admirer l'anneau de feu de leurs propres yeux.

L'ombre de la Lune a même pu être observée de l'espace pendant qu'elle passait sur le continent Nord-Américain. Les satellites de la NOAA ont pu capturer ce magnifique moment.

Ci-dessous, John Kraus, photographe maître sur la thématique spatiale, nous propose une vision accélérée du trajet de l'éclipse dans le ciel du Michigan.

Une autre photo nous venant du Michigan.

Selon le moment et l'endroit d'observation, on pouvait songer à des cornes de diable en feu.

Cette photo prise au télescope solaire permet même de voir les éruptions solaires, écrasante de par leur taille en comparaison avec la Terre. 

L'évènement vécu avec en premier plan, un paysage très américain.

La lumière qui se répand sur l'eau et les couleurs font davantage penser à une peinture qu'à une photo...

Pour en savoir plus

Comment observer l'éclipse partielle du Soleil de ce jeudi 10 juin ?

Article de Nathalie Mayer, publié le 10/06/2021

Pour la première fois de l'année, la Lune s'apprête à éclipser le Soleil. Une éclipse annulaire qui couvrira près de 90 % de notre étoile et qui ne laissera visible qu'un simple - mais merveilleux - anneau de feu. Depuis la France métropolitaine, l'éclipse se fera partielle. Mais elle pourra tout de même être suivie.

« Le Soleil a rendez-vous avec la Lune, mais la Lune n'est pas là et le Soleil attend », chantait en 1939 Charles Trenet avec son entrain légendaire. Ce jeudi 10 juin 2021, nul doute pourtant que Lune et Soleil seront bien au rendez-vous. Les éphémérides sont formelles : ce jour-là, pour la première fois de cette année, la Lune se glissera entre le Soleil et la Terre, masquant le Soleil et projetant une ombre sur certaines régions du monde.

Les astronomes parlent d'une éclipse annulaire. Car ce 10 juin 2021, la Lune se présentera suffisamment éloignée de la Terre - quelques heures seulement après son apogée - pour apparaître dans notre ciel, légèrement plus petite que le Soleil. Ainsi même lorsque les astres seront parfaitement alignés, un anneau de Soleil restera visible autour de la Lune. Pour assister à ce spectacle de la nature, il faudra se trouver au nord-est du Canada, au nord-ouest du Groenland, au pôle Nord ou du côté de l'extrême est de la Russie.

Éclipse annulaire du Soleil au Nouveau-Mexique, le 20 mai 2012. © Colleen Pinski, Apod (Nasa)

Certains imaginent déjà le Soleil éclipsé se lever sur le lac Supérieur, prenant la forme irréelle d'un fer à cheval. Alors qu'au-dessus de la région polaire, sur la ligne de centralité, l'éclipse annulaire devrait durer jusqu'à 3 minutes et 51 secondes. Mais ne vous y méprenez pas, la baisse de luminosité, en pleine période de « Soleil de minuit », ne sera pas plus importante que celle qui correspond à une journée nuageuse. Même si le Soleil ne brillera alors qu'à un dixième de la luminosité totale. Le ciel, pourtant, pourrait prendre une couleur bleu profond et le paysage, se teinter d'argent.

Cette carte montre les zones de visibilité de l’éclipse annulaire et partielle de Soleil du jeudi 10 juin 2021. En France métropolitaine, le pourcentage d’obscuration sera compris entre 0,2 % à Ajaccio et 17,8 % à Brest. Il atteindra 67 % à Saint-Pierre-et-Miquelon. © Ernie Wright, Studio de visualisation scientifique de la Nasa

Éclipse de Soleil, attention danger !

Depuis le nord-ouest de l'Amérique du Nord, l'océan Atlantique Nord, une grande partie de l'Europe et dans une grande partie du nord de l'Asie, il sera possible d'observer une éclipse partielle du Soleil. À Paris, par exemple, l'éclipse sera à son maximum ce jeudi 10 juin à 12 heures 12. Mais à ce moment-là, la Lune n'aura pas grignoté plus de 13 % du Soleil. Autant dire qu'à « l'œil nu », vous ne verrez... rien !

Avec du papier cartonné et une feuille d’aluminium, il est relativement facile de fabriquer une « caméra à sténopé » permettant d’observer l’éclipse de Soleil en toute sécurité. © Jet Propulsion Laboratory

L'occasion de rappeler qu'en aucune circonstance - y compris lors d'une éclipse, même totale -, il ne faut regarder directement le Soleil. Même si c'est pour quelques secondes ou équipé de lunettes de soleil « classiques ». Les risques pour les yeux sont réels. Car les dommages causés à la rétine pourraient être irréversibles. Pour observer une éclipse de Soleil à l'œil nu, il est indispensable de s'équiper de lunettes spéciales, conçues à partir d'un film filtrant. Des lunettes possédant un marquage CE. Notez par ailleurs que l'efficacité de ce film peut décliner avec le temps. Et qu'il peut être détérioré sans que l'on s'en rende compte. Aussi est-il conseillé de n'utiliser que des lunettes neuves. À défaut, un verre de soudeur peut convenir. Mais il n'est pas forcément simple à ajuster et à manipuler.

Il est également possible d'opter pour une observation indirecte avec un instrument d'astronomie. En projetant par exemple l'image du Soleil sur un écran de papier blanc. Ou en équipant l'instrument lui-même d'un filtre adéquat.

Début, maximum et fin de l'éclipse partielle du Soleil dans plusieurs grandes villes de France et territoires situés dans la zone de visibilité ce 10 juin 2021. © IMCCE, PSL, Observatoire de Paris

Trucs et astuces pour observer l’éclipse du 10 juin depuis la France

Mais sachez qu'avec deux feuilles blanches cartonnées, un morceau de papier aluminium, du scotch et un trombone, vous pourrez fabriquer votre propre « caméra à sténopé » pour vivre l'éclipse en toute sécurité. Un carré découpé au centre d'une première feuille. Le papier aluminium collé dessus. Un petit trou percé dans le papier à l'aide du trombone. Et en maintenant ce montage au-dessus de la deuxième feuille qui fera office d'écran, vous devriez pouvoir former une image sans risque du Soleil.

L'éclipse de Soleil du 10 juin 2021 sera également retransmise en direct :

© Sebastian Voltmer, Youtube

Pour vous préparer, n'hésitez pas à consulter la carte interactive mise en ligne par l'IMCCE. Elle donne toutes les circonstances locales de l'éclipse de Soleil du 10 juin.

L'éclipse annulaire du Soleil en direct de l'Arctique. © Nasa, Youtube

L'éclipse annulaire du Soleil en direct du Canada. © Data Vizuamized, Youtube

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !