Magnifique anneau de feu photographié à l’intérieur de la bande de centralité à Mahajanga, à Madagascar, le premier septembre 2016. © Mikael Svalgaard

Sciences

Les 6 plus belles photos de l'éclipse annulaire du Soleil

ActualitéClassé sous :Espace , éclipse annulaire , éclipse

Pour le plaisir des yeux : une sélection des meilleures photos et vidéos de l'éclipse annulaire du Soleil du premier septembre 2016. Dans la bande de centralité, qui traversait le sud de l'Afrique, du Gabon au Mozambique, ainsi que Madagascar et la Réunion, les heureux spectateurs ont pu admirer un anneau de feu culminant dans le ciel.

L'ombre de notre satellite naturel a balayé une partie du globe terrestre, le premier septembre 2016 (voir la carte de l’IMCCE). Passant devant le Soleil, la nouvelle Lune, alors distante de quelque 393.000 kilomètres de la Terre, ne pouvait masquer entièrement l'astre du jour, offrant ainsi à celles et ceux qui étaient situés dans la bande de centralité, large de 100 km, le spectacle rare d'une éclipse annulaire. Du sol, on pouvait admirer — à condition que les yeux soient protégés comme il se doit et que la météo soit favorable — un superbe anneau de feu. De part et d'autre de cette bande, une éclipse partielle du Soleil était visible.

Un fin anneau de feu se profile. Photo prise à la Réunion. © IRT, Laurent Capmas

Le phénomène a débuté à 6 h 13 TU (soit 8 h 13 en France métropolitaine) dans l'océan Atlantique sud. À 7 h 40, l'ombre de la Lune accostait l'ouest du continent africain survolant, pour commencer, le Gabon, puis le Congo, la République Démocratique du Congo, la Tanzanie et le nord-est du Mozambique. La bande de centralité a ensuite traversé Madagascar puis une grande partie de l'île de la Réunion, entre 10 h 09 et 10 h 11 TU. Au maximum, 94 % de notre étoile était alors couverts par la Lune.

Peu avant la totalité, la Lune s’avance devant le Soleil. Photo prise au nord de la bande de centralité, à la Réunion. © Stéphane Moser

Nombre de curieux étaient au rendez-vous, ainsi que des passionnés qui ont fait le chemin depuis d'autres continents pour capturer l'événement du début à la fin. Des astronomes de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, en partenariat avec l'Observatoire des Makes, l'Association astronomique de la Réunion et le Rectorat de la Réunion de l'Observatoire de Paris, ont aussi immortalisé cet alignement de la Lune, du Soleil et de la Terre. Vous pouvez revivre le phénomène naturel dans sa totalité ici (3 h 46).

La Lune grignote le Soleil. Photo prise sur la plage de Saint-Leu à la Réunion. © Sébastien Guyot

L'éclipse annulaire s'est achevée 12 h 00 TU dans l'océan Indien. À signaler également que depuis son point de vue dans l'espace, le satellite d'observation solaire SDO a assisté à une double éclipse : le transit de la Terre devant son étoile puis celui de la Lune. Vidéo à découvrir ici.

Menaçant, le voile nuageux ne fut pas assez épais pour occulter l’éclipse annulaire du Soleil à la Réunion. Le disque lunaire est quasiment centré sur celui de l’astre du jour. On peut distinguer les aspérités du relief sur le limbe de notre satellite. © Dave Pot, Flickr
Image composite rassemblant 68 prises de vue de l’éclipse annulaire. Photos prises sur une plage proche de l’Étang-Salé, sur l’île de la Réunion. © Luc Perrot, Twan

Revivez l’éclipse annulaire du Soleil en accéléré. Prise de vue réalisée sur l’île de la Réunion. © Jeremy Skuza

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi