Le début de l'année 2011 nous offre un spectaculaire événement astronomique : une éclipse partielle de Soleil observable au lever du jour sur l'ensemble du territoire.

Cela vous intéressera aussi

Non, vous ne rêvez pas : 15 jours après l'éclipse de Lune du 21 décembre, voilà que notre satellite naturel tient à nouveau la vedette. Après avoir glissé dans l'ombre terrestre quatre jours avant Noël, la Lune a décidé cette fois-ci de s'interposer entre le SoleilSoleil et nous. Si l'alignement Soleil-Lune-Terre était parfait, nous aurions pu assister à une éclipse totale de Soleil comme celle qui s'est déroulée le 11 juillet dernier dans le Pacifique. C'est alors l'occasion de découvrir le Soleil noir entouré d'une auréole lumineuse, la couronne, au milieu du ciel plongé quelques minutes dans l'obscurité. Ce magnifique spectacle se paie au prix fort : l'ombre de la Lune sur la TerreTerre n'excédant jamais 300 kilomètres, il est indispensable de voyager pour aller se poster exactement sur la ligne de centralité afin de jouir de la totalité. La dernière éclipse totaleéclipse totale visible en France s'est déroulée le 11 août 1999 (photo ci-dessous) et la prochaine est attendue pour septembre 2081 !

En dehors de cette zone étroite qui correspond au cônecône d'ombre lunaire, l'éclipse de Soleiléclipse de Soleil est partielle : il faut alors des lunettes spéciales pour observer le très brillant croissant de Soleil et les non-avertis ne remarquent même pas la légère baisse de luminositéluminosité produite par le masque lunaire. Vous trouverez sur les sites InternetInternet de nombreux clubs d'astronomie une page spécialement consacrée à cette éclipse partielleéclipse partielle du 4 janvier et à son observation, comme celle que propose la Société astronomique de Bourgogne.

Le 11 août 1999 la France vivait sa dernière éclipse totale de Soleil. Le 4 janvier 2011, le phénomène sera partiel. © <a href="http://www.flickr.com/photos/jbfeldmann/" title="J-B Feldmann" target="_blank">J-B Feldmann</a>

Le 11 août 1999 la France vivait sa dernière éclipse totale de Soleil. Le 4 janvier 2011, le phénomène sera partiel. © J-B Feldmann

Un croissant de soleil à l'aube

L'éclipse du 4 janvier sera partielle pour tous car l'axe du cône d'ombre de la Lune passera à côté de la Terre. C'est au lever du soleil, alors que notre étoileétoile s'élèvera au-dessus de l'horizon sud-est, que l'on pourra admirer un croissant solaire. Selon votre position sur le territoire, le lever du soleil aura lieu entre 8 h 20 et 9 h 10 (toutes les heures sont données en temps local) et la grandeur de l'éclipse variera de 0,64 à 0,76, sachant qu'une éclipse totale équivaut à 1. Vous l'aurez compris, il ne faudra pas manquer ce spectacle, en espérant qu'il ne sera pas éclipsé par les nuagesnuages !

Rappelons quelques conseils élémentaires de prudence : il ne faut jamais regarder le Soleil à l'œilœil nu, surtout dans un instrument astronomique (qui focalise les rayons et la chaleurchaleur) au risque de graves lésions. Lunettes d'éclipse et filtres spéciaux sont indispensables. Cependant l'éclipse du 4 janvier se présente selon une configuration particulière puisqu'elle se déroule au lever du soleil, lorsque sa luminosité est fortement absorbée par l'épaisse couche atmosphérique que ses rayons traversent. Nous serons donc dans la situation d'un observateur de lever ou de coucher de soleil et l'observation du phénomène à l'œil nu devrait pouvoir se faire sans risque pendant les premières minutes. Ensuite une protection oculaireoculaire sera indispensable pour suivre la progression de notre étoile partiellement éclipsée dans le ciel, du maximum (entre 9 h et 9 h 15) à la fin de l'éclipse (de 10 h 15 à 10 h 40 selon la situation géographique de l'observateur).

Des photographiesphotographies sont tout à fait réalisables lorsque le croissant solaire se lèvera, en prenant soin de choisir un premier plan intéressant pour mettre en valeur le phénomène. Seuls les astrophotographes munis de filtres pourront enregistrer la suite de l'éclipse partielle, un phénomène qui ne se reproduira pas avant mars 2015. Nous attendons vos images sur notre forum d'astronomie !