Un sténopé est un procédé photographique utilisant le principe de la chambre noire. © Neil Howard, Flickr
Tech

Sténopé : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :photo , sténopé , photographie

Un sténopé, du grec stenos (étroit) et ôps (œil), est un dispositif optique très simple qui permet de prendre des photos sans lentille en faisant passer la lumière à travers un minuscule trou. Le dispositif utilise le principe de la chambre noire, mais permet de fixer l'image en utilisant du papier photosensible ou une pellicule.

Fonctionnement du sténopé

Le sténopé permet de sélectionner les rayons lumineux en les faisant passer à travers un trou. L'appareil photographique à sténopé se présente sous la forme d'une boîte dont l'une des faces est percée d'un trou minuscule, tandis que la face opposée est recouverte de pellicule ou papier photosensible. En passant à travers le trou, la lumière est diffractée et il se forme une image inversée (gauche/droite) et renversée (haut/bas) sur le papier photosensible.

Avec le sténopé, on obtient une image inversée verticalement et horizontalement. © designua, Adobe Stock (traduction et adaptation C.D)

Paramètres de l’image du sténopé

  • Taille de l'image : la taille de l'image est proportionnelle à la distance trou-écran. Plus on éloigne l'écran du trou, plus l'image grandit. La taille de l'image est inversement proportionnelle à la distance trou-objet. Plus le trou est proche de l'objet, plus ce dernier apparaît plus grand sur l’écran.
  • Luminosité : la luminosité de l'image est inversement proportionnelle au carré de la distance trou-écran. Quand on double la distance, l'image est quatre fois moins lumineuse. La luminosité dépend également de la taille du trou (plus le trou est petit plus elle diminue).
  • Définition : plus la taille du trou diminue, plus la résolution s'améliore. Au-delà d'un certain seuil, il se produit toutefois un phénomène de diffraction avec dégradation de la résolution. Dans la pratique, il est donc impossible d'obtenir un simple point sur l'écran, mais au mieux une toute petite tâche appelée cercle de confusion.

Du sténopé à la photographie numérique. © Paris Diderot, YouTube

En pratique : construire son appareil à sténopé

Matériel :

  • une boîte quelconque (boîte de pellicule, canette de soda, boîte d'allumettes, boîte de conserve...) recouverte de peinture noire à l'intérieur ;
  • un petit couteau pointu ou une aiguille pour percer le trou ;
  • une surface photosensible (pellicule ou papier photosensible).

Procédé :

  1. Faire un trou dans la boîte, le plus net et régulier possible (ce qui améliore la netteté de l'image). Le diamètre du trou doit être adapté à la focale (distance entre le trou et le fond de la boîte). Le diamètre optimal est égal à environ 0,036 x racine carrée de la focale (en millimètres). Pour une boîte de 10 cm, on pratiquera par exemple un trou de 0,36 mm.
  2. Placez-vous dans une pièce sans fenêtre sous lumière dite inactinique (par exemple une ampoule à LED rouge) pour tapisser le fond de la boîte avec le film ou le papier photosensible. Pensez à boucher le trou de votre sténopé avec un scotch noir pour qu'il reste bien étanche à la lumière avant que vous ne preniez votre photo.
  3. Placez votre appareil à sténopé à l'endroit désiré puis retirez le scotch. Le temps de pose s'échelonne entre quelques secondes et plusieurs minutes, en pleine lumière, suivant qu'on utilise du film ou du papier et la sensibilité du film. En faible lumière, il peut même aller jusqu'à plusieurs heures ou plusieurs jours (il existe des calculateurs permettant de mesurer le temps d'exposition optimale). Pour débuter, il faut choisir des sujets très bien éclairés, et quand on utilise du papier, opérer par temps légèrement nuageux pour éviter de trop forts contrastes.

Pour en savoir plus sur les calculs et la conception, vous pouvez consulter le site spiralcamera.fr.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !