Sciences

En bref : New Horizons vise 2014 MU69, dans la ceinture de Kuiper

ActualitéClassé sous :New Horizons , pluton , Nasa

Déjà à plus de 119 millions de kilomètres de Pluton, la sonde New Horizons file à près de 50.000 km/h vers sa nouvelle mission. Elle va réaliser, d'ici le 6 novembre, quatre corrections de trajectoire pour rejoindre 2014 MU69 en janvier 2019. Ce petit objet de la ceinture de Kuiper devrait fournir de nouveaux indices sur l'histoire de la formation des planètes et du Système solaire.

Après Pluton et ses lunes, la sonde New Horizons (représentée sur cette vue d'artiste près du satellite Charon) poursuit son voyage au sein de la ceinture de Kuiper à la rencontre de 2014 MU69, peut-être un vestige de la formation des planètes. © Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory (JHUAPL), Southwest Research Institute (SwRI)

Après son survol de Pluton en juillet 2015, la sonde New Horizons de la Nasa est en route à destination de 2014 MU69. Ce petit corps rocheux de la ceinture de Kuiper se situe à quelque 1,6 milliard de kilomètres de la planète naine. Comme il n'est pas dans l'axe de la trajectoire de New Horizons, quatre corrections de trajectoire sont nécessaires pour mettre la sonde sur la bonne route.

La première manœuvre a été réalisée le 22 octobre quand deux petits propulseurs à hydrazine ont fonctionné durant 16 minutes. La trajectoire de la sonde a ainsi été modifiée en raison d'une correction de vitesse d'environ 10 mètres par seconde. Une deuxième correction a eu lieu le 25 octobre et les deux dernières seront réalisées les 28 octobre et 4 novembre. Après ces quatre manœuvres, la vitesse de la sonde, de près de 14 km/s (par rapport au Soleil), aura été modifiée de 57 mètres par seconde en valeur, et sa trajectoire aura aussi été infléchie d'une fraction de degré. Ainsi déroutée, New Horizons devrait atteindre 2014 MU69 le premier janvier 2019.

« Atteint » est un bien grand mot puisque la sonde le survolera depuis une distance de 12.000 kilomètres. À l'issue de ce passage éclair, il est peu probable que la sonde soit dirigée vers un autre objet de la ceinture de Kuiper car il sera très probablement impossible d'en débusquer un qui soit suffisamment proche de sa trajectoire. Néanmoins, la sonde devrait pouvoir en observer d'autres, situés tout de même à plusieurs millions de kilomètres d'elle. Certes, les informations obtenues seront succinctes mais ce sera toujours mieux que ne le ferait le télescope spatial Hubble depuis son orbite autour de la Terre. Pendant ce temps, la sonde poursuit son lent téléchargement vers la Terre des données recueillies lors de son survol de Pluton et Charon, une transmission qui ne se terminera qu'en octobre 2016.

Cela vous intéressera aussi

Charon, l'énigmatique lune de Pluton, se révèle en vidéo  Charon est la plus grande des cinq lunes de Pluton. Visitée dernièrement par la sonde New Horizons, elle n’est connue que depuis la seconde moitié du XXe siècle. Découvrez-la dans cette animation proposée par la Nasa.