Les crampes sont très fréquentes. Bien que totalement bénignes, elles peuvent néanmoins être très douloureuses. D’où viennent-elles ? Comment les soulager efficacement et rapidement ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Surpasser ses limites en mesurant l'acide lactique lors d'un effort Lors d’un effort physique intense, le corps génère de l’acide lactique pour alimenter les muscles de façon temporaire. Au-delà d’un certain seuil, il peut s’accumuler dans le sang et restreindre les performances physiques. Il existe aujourd'hui un appareil permettant de mesurer le taux d’acide lactique, un système surprenant à découvrir en vidéo.

Une crampe musculaire correspond à une contraction douloureuse et involontaire d'un muscle. Elle survient brutalement et disparaît spontanément en quelques minutes (quinze minutes maximum). Le mollet fait partie des localisations de crampe les plus fréquentes avec le pied et la cuisse. Des crampes aux mains sont également possibles après un effort prolongé d'écriture par exemple.

Quelle est la cause des crampes ?

C'est une augmentation de l'excitabilité des nerfs du muscle qui provoque la contraction involontaire du muscle et donc la crampe. En revanche, on ne sait pas quel est le mécanisme qui mène à l'hyperexcitabilité des nerfs. Il se pourrait qu'un déséquilibre entre la quantité d'eau et la quantité de sels minérauxminéraux présents dans le muscle soit en cause.

Certaines personnes sont plus sujettes aux crampes que d'autres, notamment celles souffrant de maladies chroniques telles que l'insuffisance rénale, l'hypothyroïdie, le diabètediabète, les maladies neurologiques, la cirrhosecirrhose. Les crampes sont particulièrement fréquentes chez les femmes enceintes, chez les femmes de plus de soixante ans ou chez les sportifs.

 Les crampes les plus fréquentes sont localisées au pied, au mollet, à la cuisse. © Drobot Dean, Adobe Stock
 Les crampes les plus fréquentes sont localisées au pied, au mollet, à la cuisse. © Drobot Dean, Adobe Stock

Voir aussi

3 raisons de consommer de la protéine en poudre

Celles localisées au niveau du mollet ou du pied surviennent volontiers la nuit, allant jusqu'à réveiller la personne qui est obligée de se lever pour marcher et étirer le muscle douloureux. Un effort intense sans préparation physiquephysique suffisante (absence d'échauffement, manque d'hydratationhydratation) peut déclencher une crampe. Un environnement chaud et humide constitue un facteur de risque.

Par ailleurs, une crampe au mollet peut survenir à n'importe quel moment chez n'importe qui. Le plus souvent, il n'y a pas d'élément déclenchant particulier. On dit alors que les crampes sont idiopathiques.

Que faire en cas de crampe ?

Il existe quelques gestes simples permettant de soulager rapidement et efficacement les crampes :

  • stopper le mouvementmouvement ayant déclenché la crampe ;
  • étirer et masser le muscle douloureux. Dans le cas d'une crampe au mollet, la personne peut s'asseoir et lever la jambe concernée vers le haut en ramenant la pointe de pied vers le corps ;
  • boire abondamment ;
  • si la douleurdouleur est importante et persiste plus de 15 minutes, il est possible de prendre un antalgiqueantalgique (paracétamolparacétamol).

La plupart des crampes disparaissent spontanément en quelques minutes. Néanmoins, si vous êtes sujets à des crampes très fréquentes ou particulièrement douloureuses, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les étirements permettent de prévenir les crampes. © Skeeze Pixabay
Les étirements permettent de prévenir les crampes. © Skeeze Pixabay

Peut-on prévenir une crampe ?

Le magnésium est connu pour prévenir les crampes. Il est naturellement présent dans l'alimentation : germegerme de sojasoja, riz, pain complet, noixnoix, bananesbananes... Une bonne hydratation est également essentielle pour les personnes sujettes aux crampes.

Des exercices d’étirements peuvent être bénéfiques. Par exemple, si vous êtes sujets aux crampes nocturnesnocturnes au niveau du mollet, étirez-vous avant le coucher. Placez-vous devant un murmur, à un mètre de celui-ci. Penchez-vous en avant en vous appuyant sur le mur, talons plaqués au sol et maintenez la position 10 secondes.