Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les experts du passé : le mystère du squelette à la dent de fer Lors de fouilles réalisées dans le département de l’Aube, des archéologues ont mis au jour un squelette. Dans sa bouche, une dent manquante a été remplacée par une prothèse métallique. Afin d’en savoir plus sur les conditions de cette intervention, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) mène l’enquête au cours de cet épisode des Experts du passé.

La médecine légale est une branche de la médecine, exercée par les médecins légistes, qui vise à aider la justice dans le cadre d'enquêtes, afin de découvrir la vérité.

En France, la médecine légale s'exerce dans 48 établissements de santé, à l'institut médico-légal de Paris et à l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale.

Branches de la médecine légale : criminologie, toxicologie médico-légale…

D'après la société française de médecine légale, il existe différentes branches dans la médecine légale comme :

•    l'anatomopathologie médico-légale ;
•    l'anthropologie et la radiologieradiologie médico-légale ;
•    la criminologie et la psychiatrie médico-légale ;
•    le droit médical et éthique ;
•    l'entomologieentomologie médico-légale ;
•    la médecine en milieu pénitentiaire ;
•    la médecine légale clinique ;
•    l'odontologieodontologie médico-légale ;
•    la réparation du préjudice corporel ;
•    la thanatologie ;
•    la toxicologietoxicologie médico-légale.

Pratiques de la médecine légale : autopsie…

Par exemple, les médecins légistes sont amenés à participer aux levées de corps et à pratiquer des autopsies médico-légales. Ils interviennent aussi en garde à vue pour évaluer si les conditions de détention sont compatibles avec l'état de santé des personnes ; ils peuvent aussi prendre en charge des victimes de violence.