Cela vous intéressera aussi

Crampes nocturnesnocturnes, de chaleurchaleur, de l'écrivain, de l'effort... Il y a crampe et crampe. Mais dans tous les cas, elles se traduisent par une contraction involontaire, douloureuse, prolongée mais... heureusement transitoire d'un muscle. Un phénomène que connaissent bien - et que redoutent aussi - les sportifs.

Les crampes par mauvaise condition physique

Surtout lorsqu'elles surviennent par temps frais, ces douleursdouleurs reflètent généralement une mauvaise condition physiquephysique voire un excès d'entraînement au regardregard des capacités du moment. Sauf lorsqu'elles se manifestent par fortes chaleurs. Dans ce cas, l'explication peut être ailleurs...

Les « crampes de chaleur »

Les crampes dites « de chaleur » sont parfois observées chez une personne en bonne forme physique mais... déshydratée. Car la déshydratation va non seulement augmenter « l'excitabilité » musculaire, mais aussi les déséquilibres ioniques (sodiumsodium, magnésiummagnésium, potassium...) de l'organisme. Ils favorisent l'apparition des crampes.