Santé

L’effort stimule la créativité des sportifs, pas des sédentaires

ActualitéClassé sous :Sport , effort , créativité

Les adeptes du sport se montrent particulièrement bons pour réaliser des exercices liés à la créativité, alors même qu'ils sont en plein effort. À l'inverse, au cœur de l'action, les sédentaires consacrent l'énergie de leur cerveau à l'activité physique en cours, et ne peuvent plus réfléchir aussi bien.

Pour la santé, il est préconisé de pratiquer au moins 30 minutes d'activité physique par jour. Des efforts qui se répercutent sur la silhouette, mais aussi sur le cerveau. © Spooky Pooka, Wellcome Images, cc by nc nd 2.0

Selon une étude néerlandaise publiée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience, ceux qui pratiquent une activité physique régulière sont plus à même de se montrer inventif et de résoudre un problème après une courte séance d'effort.

Les chercheurs de l'université de Leyde aux Pays-Bas ont étudié 96 adultes divisés en deux groupes, le premier étant composé de sédentaires, l'autre réunissant des personnes ayant pratiqué un entraînement régulier ces deux dernières années (trois fois par semaine minimum).

Les membres de chaque groupe ont dû accomplir des tâches, tour à tour assis puis installés sur un vélo d'appartement. L'exercice devait permettre d'étudier deux composantes de la créativité : la capacité à générer de nouvelles idées (raisonnement divergent) et la capacité à imaginer une solution satisfaisante à un problème (raisonnement convergent).

Quand on a l'habitude de tourner les jambes, il devient plus simple de faire marcher sa tête en même temps ! © Joint Base Lewis McCord, Flickr, cc by nc sa 2.0

La tête et les jambes pour être plus créatif

Globalement, les sédentaires ont obtenu de moins bons résultats. Les adeptes du sport, quant à eux, se sont montrés particulièrement efficaces en raisonnement convergent pendant le pédalage. Les sédentaires étaient moins performants pendant le pédalage qu'au moment où ils étaient assis. L'effort soudain requiert dans ce cas toute l'attention du cerveau, ce qui empêche une bonne concentration, comme l'expliquent les chercheurs.

L'an dernier, une autre étude conseillait une randonnée de quatre jours dans les moments de manque d'inspiration. Les amateurs de backpacking ayant effectué cette courte retraite dans la nature loin de tout appareil électronique ont obtenu les meilleurs scores au test de créativité, selon les psychologues des universités d'Utah et du Kansas.

Cela vous intéressera aussi