Planète

Le bois et la pollution

Dossier - Tout savoir sur les conifères
DossierClassé sous :botanique , bois , pin

-

Ces arbres font partie des gymnospermes qui produisent des graines nues non enfermés dans un fruit. Leur habitat se situe majoritairement dans les régions froides et tempérées. Nous allons regarder, dans ce dossier, quelles sont les spécificités de ces arbres, quelles différences il y a entre eux et ce qu'on appelle les feuillus, les types de conifères que l'on trouve chez nous, quelles sont leurs utilisations et leur maladies mais aussi nous verrons qu'ils sont à la base de certaines civilisations en particulier dans l'ouest américain, chez les indiens de la côte.

  
DossiersTout savoir sur les conifères
 
Feu le plus grand danger des forêts. © Stefannyffenegger, Pixabay, DP

1 - Le  chauffage

Qu'elles proviennent d'un poêle à bois, d'un foyer ou d'un feu de camp, les fumées qui s'en dégagent ne sont pas  inoffensives. Selon Environnement Canada, un poêle à bois non conforme émet autant de particules fines dans l'atmosphère en neuf heures qu'un poêle conforme fonctionnant soixante heures ou une automobile parcourant 18 000 km.

Vieux poêle

Le chauffage au bois représente une source de contaminants dans l'atmosphère : monoxyde de carbone (CO), composés organiques volatils (COV), particules fines, oxydes d'azote (NOx), hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

La fumée dégagée par la combustion du bois est présente à l'extérieur comme à l'intérieur des maisons. La combustion du bois s'ajoute aux autres sources de pollution tels le transport et les industries. Elle contribue à augmenter les concentrations de contaminants toxiques dans l'air.

2 - Les gestes à faire :

- Éviter l'utilisation du chauffage au bois comme mode de chauffage principal. Les autres modes de chauffage, à l'électricité, au gaz ou à l'huile, sont moins polluants.
- Lorsque vous chauffez au bois, ne pas brûler de déchets domestiques tels que les plastiques, le bois traité ou enduit de peinture
- Opter pour l'utilisation d'un bois dur et séché pendant six mois, comme le chêne, l'érable ou le bouleau, plutôt qu'un bois mou comme le sapin, le pin ou l'épinette, car le bois dur et séché produit moins de créosote.
- Si l'achat d'un poêle ou d'un foyer est envisagé, s'assurer qu'il répond à un besoin réel et acheter un poêle ou un foyer certifié conforme qui diminue d'environ 90 % les émissions de particules.

Bois d’industrie

3 - L’industrie du papier

L'industrie du papier a, en France, dans sa stratégie de communication, intégré les arguments environnementaux : image d'une industrie du papier responsable, pratiquant une gestion durable des ressources forestières qui n'utiliserait que des déchets de scierie, des branches et le produit des coupes d'éclaircie, sans avoir d'impact sur la forêt ! Mais 59,2 % de la consommation de papier en France restent cependant satisfaits par les importations.

D'où vient ce papier importé ? des pays nordiques, les plus grands producteurs de papier au monde étant canadiens ou finlandais. Pour la production de papier, les forêts primaires du Nord sont détruites, en pratiquant la coupe à blanc. Il s'ensuit une perte irréparable pour ces écosystèmes. Même si, dans certains cas, des arbres sont replantés, la forêt primaire est irrémédiablement perdue, tout comme la biodiversité qu'elle contenait. Et dans le Nord, la pousse est très lente.  On est donc loin de l'image d'un secteur industriel qui n'aurait aucun impact sur les forêts ...

Cycle du carbone dans l’industrie du papier © energymanagertraining.com

4 - L'industrie lourde et polluante

C'est avec la révolution industrielle du XIXe siècle que la fabrication du papier devient une industrie lourde. À la même époque, la matière première utilisée jusqu'alors, le chiffon, est remplacée par le bois. C'est une industrie très polluante. Ces dernières décennies, l'industrie du papier a fait beaucoup d'efforts : l'usage du chlore est en baisse et il n'est plus possible de rejeter les effluents dans les rivières. En revanche, dans les pays en voie de développement, l'impact des usines de papier sur l'environnement est considérable. Ce sont souvent des usines de l'Union européenne, qui s'installent en Argentine, au Brésil, en Inde ou en Chine...

On peut distinguer deux types de pollutions :

- la pollution atmosphérique, due à des composés sulfurés
- la pollution de l'eau liée aux effluents (usage du chlore).

La consommation de papier en France a été multipliée par dix depuis 1950 : elle atteint 70 kg de papier par employé de bureau et par an.

Chaque lecteur de livre a entre les mains une partie de la biodiversité de la planète. L'ensemble des papiers à usage graphique représente 44 % de la consommation globale en France. Mais il existe des moyens de ne pratiquer aucune ponction sur les forêts, de produire du papier avec moins d'impact sur l'environnement, en utilisant du papier recyclé.

5 - La solution : le papier recyclé

Une tonne de papier recyclé épargne 17 arbres, 20 000 litres d'eau, l'équivalent de 1 000 litres de pétrole et de nombreux rejets polluants, tout en diminuant de moitié la quantité de CO2 relâché dans l'atmosphère.

En renonçant au papier traditionnel pour un papier 100 % recyclé, il est possible d'économiser environ 90 % d'eau et 50 % d'énergie, sans compter la diminution de la pollution de l'eau et de l'air.

Avec une tonne de vieux papiers, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé ! alors qu'il faut deux à trois tonnes de bois pour fabriquer une tonne de papier classique. Les papiers recyclés actuels ne posent plus aucun problème pour les rotatives et offrent les qualités nécessaires.

Le papier recyclé est un produit à forte valeur ajoutée. Issu du recyclage, il est le produit de la valorisation d'un déchet. Cette économie du recyclage est une solution face à l'augmentation des déchets.

Quelques solutions :

- Certains l'ont fait : la Confédération  Helvétique n'utilise pour ses publications que du papier recyclé pour donner l'exemple au citoyen !
- Réalisez qu'en France 90% du papier de toilette n'est pas du papier recyclé, mais heureusement il en existe malgré tout.