La « cargotecture », l’art de transformer les containers en habitations, hôtel, piscine ou bar-restaurant. © Capsa container

Maison

Containers : 10 usages des plus insolites

Question/RéponseClassé sous :architecture , containers , construction en containers

Plus de 20 millions de containers sillonnent aujourd'hui les mers du monde pour transporter des marchandises. Mais une fois en fin de vie, ils trouvent un tout autre usage et se transforment en immeubles design, en piscine, en station de train, en stade de foot ou même en ferme hydroponique.

Depuis l'invention du container dans les années 1950, ce dernier est devenu le symbole de la mondialisation et du commerce international. Aujourd'hui, 90 % des marchandises sont transportées via ces caisses géantes métalliques. Mais que faire de ces millions de containers en fin de vie ? De nombreuses sociétés proposent aujourd'hui de les racheter pour les transformer en maison, piscine, snack bar, hôtel ou même gare mobile. Avantages : des possibilités de personnalisation infinies, une installation rapide et une structure entièrement modulable.

Une ferme urbaine

Dans le 18e arrondissement de Paris trône un étrange container appartenant à la startup francilienne Agricool. À l'intérieur, des fraises éclairées par une lumière LED violette poussent le long des murs dans un tube alimenté par un mélange nutritif. Chaque paramètre (température, hygrométrie, luminosité) est précisément contrôlé pour optimiser le rendement ; la pollinisation est assurée par un essaim de bourdons installé dans une boîte. Selon Agricool, ces fraises consomment 90 % d'eau en moins qu'en agriculture conventionnelle. Cultiver en ville réduit aussi le transport et garantit des produits de première fraîcheur et sans pesticides. Ce système de containers permet ainsi de cultiver des fraises n'importe où, y compris en plein soleil à Dubaï !
 

Un hôtel de luxe

Les vieux containers offrent des possibilités de design infinies pour des hôtels, allant du camping au bord de la mer aux résidences de luxe. À l'instar du Quadrum resort, situé à 2.000 mètres d'altitude en Géorgie, qui accueille les skieurs dans ses étonnantes chambres tout confort aménagées dans des containers. Chaque chambre mesure 22 m2, plus du double de la norme dans les 3 étoiles, et dispose du Wi-Fi et d'une terrasse avec vue imprenable sur les montagnes du Caucase. Recouverte de bois, la structure a été conçue pour minimiser l’impact écologique sur cet environnement fragile.

Vacances à la neige en containers. © Quadrum Ski and Yoga Resort, Facebook

Une piscine prête à poser

Inutile de se lancer dans de grands travaux pour installer une piscine dans son jardin ou sur sa terrasse. La startup californienne Modpool recycle les anciens containers en piscine prête à poser en y ajoutant une couche de plastique étanche. Une solution beaucoup plus rapide mais également beaucoup moins chère : comptez entre 15.000 et 35.000 euros selon la taille (de 3,7 mètres à 12 mètres selon la taille du container). Bonus, si elle n'est pas enterrée, la piscine-container est considérée comme démontable et n'est donc pas soumise à l’impôt.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Modpools (@modpools_official) on

Une gare ferroviaire

Cette curieuse gare située à Harselaar, au nord de Barneveld aux Pays-Bas, a été imaginée par le studio d'architecture néerlandais NL Architects. Elle se compose de cinq containers disposés en croix. « Les containers sont légers et bon marché, ce qui permet d'installer très facilement une station n'importe où », expliquent ses concepteurs. Le concept permet également de créer des structures temporaires. Deux des containers horizontaux servent de stockage pour les marchandises ou les bagages tandis que le container vertical forme une horloge et accueille les toilettes. Une idée sympa pour les petites gares.

La gare de Barneveld Noord aux Pays-Bas. © NL Architects

Des logements low cost et design

Le container est un moyen économique de construire rapidement de nouveaux immeubles d'habitation. Celui-ci, conçu par le cabinet d'architecture new-yorkais LOT-EK est destiné à revitaliser un ancien quartier de Johannesburg, en Afrique du Sud. Constitué d'un assemblage de 140 containers empilés en deux colonnes, il accueille des studios de 28 à 56 mètres carrés avec terrasse. Chaque container a été découpé pour ouvrir de larges fenêtres et des escaliers extérieurs connectent les étages.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by LOT-EK (@lot_ek) on

Un café Starbucks

Inauguré en 2018 à Taïwan, ce café Starbucks a été construit à l'aide de 29 containers empilés les uns sur les autres. Dessiné par l'architecte japonais Kengo Kuma, cette structure de 320 mètres carrés et deux étages « crée un espace beaucoup plus grand et fait entrer la lumière naturelle à travers les différentes fenêtres », explique Starbucks. La chaîne de café a déjà ouvert une cinquantaine de ces « cafés containers » dans le monde et s'est par ailleurs engagée à développer des magasins exemplaires en matière de développement durable.

Le café Starbucks de Taïwan. © Starbucks

Un stade de foot

De nombreuses infrastructures sportives sont laissées à l'abandon après les évènements sportifs. Pour éviter cet écueil lors de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, Doha a opté pour un stade entièrement démontable fabriqué à base de containers issus du port situé juste à côté. D'une capacité de 40.000 places, le stade Ras Abu Aboud pourra être démonté puis rassemblé ailleurs une fois la Coupe du monde terminée, ou même « découpé » en de plus petites structures.
 

Une tour de gardiennage de parking

Facilement repérable, cette cabine de parking veille sur les voitures d'un parking de Columbus, dans l'Ohio (États-Unis). Imaginée par le cabinet d'architectes Jonathan Barnes Architecture and Design (JBAD), elle est constituée d'un ancien container de 12 mètres peint en rouge et posé à la verticale. Le gardien est logé dans la partie supérieure tandis que le niveau inférieur peut accueillir divers services, comme un petit café ou un parking à vélos.

Cabine de parking en container à Columbus. © JBAD

Un centre commercial démontable

Achevé en 2016 à Séoul en Corée du Sud, le Common Ground (« Terrain d'entente ») est un centre commercial construit à partir de containers maritimes. Conçu par l'entreprise locale Urbantainer, il couvre 5.300 mètres carrés et compte 70 magasins. Il est divisé en deux parties, avec d'un côté les boutiques et de l'autre un marché alimentaire. Grâce à ce concept modulaire, on peut personnaliser chaque magasin, modifier, déplacer ou démonter la structure au gré des besoins. Fini les vieux centres commerciaux aux allées désespérément vides !
 

Un bar snack en kit

Après la mode des food trucks, voici les « box restaurants » créés à partir de containers maritimes. Avantages, une grande possibilité de personnalisation, une installation rapide et une empreinte au sol minimale adaptée aux plages ou aux centres urbains. De nombreux concepts de bar à bière, glacier ou kiosque à pizza ont ainsi vu le jour ces dernières années, comme ce « Homard box » éphémère conçu par l'entreprise canadienne Muvbox qui ouvre tous les étés sur les quais de Montréal.

Le restaurant éphémère « Homard box » à Montréal. © Muvbox, Facebook

Un garage mobile

Depuis 2016, deux minibus sans chauffeur Navya sillonnent l'écoquartier de La Confluence à Lyon. Pour assurer l'entretien et protéger les véhicules lors de leur entrepôt, la société Capsa container, spécialisée dans les constructions à base de containers, a conçu un garage mobile constitué de deux modules de 40 pieds (12 mètres). Avec son design s'insérant parfaitement dans le paysage urbain, ces garages mobiles pourraient bien se multiplier à l'avenir avec l'avènement des voitures autonomes.

Un garage pour navettes autonomes Navya à Lyon. © Capsa container
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi