L'astronaute européen Hans Schlegel finalisant l'installation du laboratoire Columbus à la Station spatiale internationale, en février 2008. © Nasa

Sciences

Columbus

DéfinitionClassé sous :Columbus , station spatiale internationale , esa

Le laboratoire Columbus est la contribution majeure de l'Agence spatiale européenne (ESA) à la Station spatiale internationale (ISS). Avec le laboratoire américain Destiny et le laboratoire japonais Kibo, il est un des trois modules dédiés à la recherche et la science en apesanteur et microgravité.

Son développement est décidé en 1995, lors de la session du Conseil de l'ESA au niveau ministériel qui approuve la participation de l'ESA au programme de la Station spatiale internationale. Les ministres des États membres de l'Agence spatiale décident d'y contribuer en fournissant trois éléments majeurs. Columbus donc, mais aussi le Véhicule de transfert automatique (ATV), dont cinq exemplaires voleront entre 2008 et 2015 et le bras robotique ERA dont le lancement est prévu en décembre 2018.

Un laboratoire très polyvalent

D'une masse au lancement d'environ 13 tonnes, dont une charge utile de 2,5 tonnes, Columbus mesure 6,9 mètres de long pour un diamètre de 4,5 mètres. Avec un volume interne de 75 mètres cubes, il possède un espace suffisant pour permettre à trois astronautes d'y travailler et réaliser des expériences en condition d'apesanteur et de microgravité.

Il comprend 10 bâtis de charges utiles standardisés installés sur les parois latérales (8) et deux sont accrochés au plafond. L'échange de ces bâtis, qui supportent équipements et expériences, rendent Columbus très polyvalent et adaptable aux besoins de ses utilisateurs.

Ce laboratoire a été lancé à bord de la navette spatiale Atlantis lors de la mission STS-122, en février 2008. Deux astronautes de l'ESA, le Français Léopold Eyharts, pour qui ce sera son deuxième séjour dans l'espace et l'Allemand Hans Schlegel, sont aussi du voyage pour superviser l'installation de Columbus à l'ISS et son amarrage au module Harmony.

Columbus a été développé sous la responsabilité de l'ESA et réalisé sous la maîtrise d'œuvre d'Airbus Defence and Space par un consortium européen de 41 sociétés représentant 14 pays. Les principaux contributeurs étant l'Allemagne (51 %), l'Italie (23 %) et la France (18 %) pour un coût total de 880 millions d'euros.

En date de février 2018, et depuis février 2008, 13 astronautes de l'ESA se sont succédé à son bord (1 Belge, 1 Suédois, 1 Néerlandais, 1 Danois, 1 Britannique, 2 Allemands, 2 Français et 4 Italiens), à l'occasion de 13 missions, dont 10 de longue durée. En 10 ans, 1.785 expériences y ont été réalisées.

Spécifications techniques de Colombus

Dimensions :

  • Longueur totale du module : 6.871 mm
  • Diamètre le plus grand : 4.477 mm
  • Volume interne total : 75 mètres cubes
  • Volume des bâtis internes : 25 mètres cubes

Masses :

  • Masse sans charge utile : 10.275 kg
  • Masse au lancement : 12.775 kg
  • Charge utile au lancement : 2.500 kg
  • Charge utile interne maximale : 9.000 kg
  • Charge utile externe maximale : 4 x 370 kg
  • Masse maximale sur orbite : 21.000 kg

Communications :

  • En descente via Artemis : 50 Mb/s (bande Ka) TBC
  • En descente via TDRS : 50 Mb/s (bande Ku) 50.192 kb/s (bande S)
  • En monter via TDRS : 72 kb/s (bande S)

Environnement :

  • Équipage supporté : 3
  • Température cabine : 16 à 27 °C
  • Pression de l'air : 959 à 1.013 hPa
  • Évacuation de la chaleur : Jusqu'à 22 kW à travers des circuits de refroidissement à moyenne et basse température

Puissance électrique :

  • Puissance totale : 20 kW sur 120 V en courant continu fourni par l'ISS
  • Puissance disponible pour la charge utile : 13,5 kW

Matériaux utilisés pour sa construction :

  • Coque pressurisée : Aluminium 2219 de 4,8 mm (3/16 po.) d'épaisseur, diminuant à 3,8 mm pour les extrémités coniques

Protection contre les micrométéorites et les débris spatiaux :

  • Bouclier primaire : Aluminium 6061-T6
  • Bouclier secondaire : panneaux de Kevlar et Nextel
  • Isolant thermique : couverture multicouche en Kapton aluminisé
  • Structure interne : Aluminium 7475, 7075, 5056 et 2024
  • Plates-formes externes : Aluminium 7075 et 7050
  • Installations de bâtis internes : fibre de carbone (Nasa) et aluminium 7075 (Nasa
  • Protection acoustique : Barrière acoustique double en Poron et Durette
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi