Maison

Des produits toxiques dans nos maisons

Dossier - Les plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
DossierClassé sous :jardin , Maison , Pollution

Pour assainir son cadre de vie, rien ne vaut une aération régulière de son intérieur. Il existe par ailleurs des plantes ayant la particularité d'absorber certains polluants. Sont-elles intéressantes pour nos maisons ? Futura a mené l'enquête.

  
DossiersLes plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
 

Plusieurs produits utilisés par le grand public, notamment dans l'entretien des habitations, présentent une toxicité préoccupante. Découvrez-les.

Que peuvent les plantes contre les produits toxiques présents dans nos maisons ? Ici, un dracaena. © Stéphanie Vacher, CC by-nc 2.0

Le benzène

Surtout employé dans les colles, les encres, les plastiques et les cigarettes, le benzène est l'un des constituants du pétrole brut. Classé cancérogène par l'Union européenne, son inhalation peut occasionner des somnolences, des vertiges, une accélération du rythme cardiaque, des maux de tête, des tremblements et, au pire, une perte de connaissance.

Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est un gaz incolore présent dans de nombreuses spécialités comme les peintures, les papiers peints, les détergents, les assouplissants, les colles, les adhésifs, les vernis, les produits cosmétiques et certains tissus infroissables. Il serait à l'origine de cancers de la cavité buccale, des fosses nasales et des sinus.

Le monoxyde de carbone

Incolore et inodore, le monoxyde de carbone est présent dans les habitations du fait de la mauvaise évacuation des produits de combustion, de l'absence de ventilation des pièces et du défaut d'entretien des appareils de chauffage. Maux de tête et nausées sont les premiers symptômes d'une faible exposition à ce produit. Des étourdissements, une somnolence, des vomissements et une baisse des réflexes peuvent aussi se produire à plus forte exposition.

Le toluène

Le toluène sert à la fabrication de teintures, de solvants et de produits cosmétiques. Il est nocif par inhalation et ingestion, ses vapeurs pouvant causer des maux de tête, des nausées, des vertiges, de la somnolence, de la confusion et de l'incoordination.

Le xylène

Dérivé du pétrole, le xylène est utilisé comme solvant de vernis et peintures dans l'impression, la fabrication du caoutchouc et du cuir, le nettoyage et comme produit de protection des plantes. Les premiers symptômes d'une inhalation des vapeurs de ce produit sont des maux de tête, des étourdissements, de la nausée, des vomissements, une perte d'équilibre et, à plus forte dose, des irritations de la peau, des yeux, du nez et de la gorge.