Maison

Aglaonema commutatum : nos conseils d'entretien

Dossier - Les plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
DossierClassé sous :jardin , Maison , Pollution

Pour assainir son cadre de vie, rien ne vaut une aération régulière de son intérieur. Il existe par ailleurs des plantes ayant la particularité d'absorber certains polluants. Sont-elles intéressantes pour nos maisons ? Futura a mené l'enquête.

  
DossiersLes plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
 

Aglaonema commutatum est une plante d'intérieur remarquable aux panachures subtiles de son feuillage. Ce végétal érigé, pouvant atteindre un mètre de hauteur, présente en effet des feuilles vert foncé délicatement tachetées de gris et mesurant une vingtaine de centimètres de longueur.

Découvrez nos conseils d'entretien d'Aglaonema commutatum. © Forest & Kim Starr, Wikimedia Commons, CC by 3.0

L'inflorescence d'Aglaonema commutatum comporte une spathe blanche ou jaune faisant penser à une autre plante, l'arum. En automne, des baies rouges ou orangées apparaissent, ajoutant beaucoup de charme à l'ensemble. La tige des sujets adultes est souvent marquée de cicatrices.

Lumière

Aglaonema commutatum accepte la présence d'une luminosité moyenne et redoute les rayons directs du soleil.

Chaleur

Cette plante se développe sans problème à la température normale d'une pièce.

Arrosage

Pendant sa période de croissance, arrosez modérément votre pied, mais assez pour humidifier la motte. Laissez la terre se dessécher sur quelques centimètres avant d'arroser à nouveau. En hiver, réduisez sensiblement vos apports en eau.

Entretien

Au printemps, rempotez vos sujets, puis tous les 2 à 3 ans, en utilisant du terreau.

Multiplication

Au printemps, coupez un rejeton doté de 3 à 4 feuilles, si possible garni de racines, et placez-le dans un mélange humide composé de 50 % de tourbe et de 50 % de sable grossier. Enfermez le pot dans un sachet de plastique, à placer à la lumière. Au bout de deux mois environ, il faudra vous occuper de votre jeune pied comme s'il s'agissait d'un sujet adulte.

Polluants éliminés par cette plante : benzène et formaldéhyde.