Maison

Chamaedorea elegans : arrosage…

Dossier - Les plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
DossierClassé sous :jardin , Maison , Pollution

Pour assainir son cadre de vie, rien ne vaut une aération régulière de son intérieur. Il existe par ailleurs des plantes ayant la particularité d'absorber certains polluants. Sont-elles intéressantes pour nos maisons ? Futura a mené l'enquête.

  
DossiersLes plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
 

Le Chamaedorea est un genre de palmiers d'intérieur aux feuilles pennées, c'est-à-dire composées de folioles disposées comme les barbes d'une plume. La hauteur de cette plante ne dépasse pas plus de 80 à 90 cm. Sa culture est particulièrement facile. L'espèce Chamaedorea elegans dispose d'une tige trapue, verte et qui porte des feuilles légèrement arquées, d'une longueur d'environ 60 cm et dont les folioles, de 2,5 cm de largeur, sont disposées par paires le long d'un pétiole jaunâtre.

Comment arroser Chamaedorea elegans ? © Forest & Kim Starr, CC by 3.0

Lumière

Chamaedorea elegans apprécie une lumière vive, mais tamisée. En hiver, si vous placez cette plante loin d'une fenêtre, elle aura tendance à grandir.

Chaleur

Il lui faut une température oscillant entre 18 et 25 °C, sans descendre en dessous de 12 °C durant la saison froide.

Quelle plante pour mon intérieur ? © w Jerzy Opioła

Arrosage

En période de croissance, arrosez copieusement cette plante, de façon à ce que le mélange terreux soit toujours très humide. En hiver, réduisez vos apports d'eau, en laissant sécher la terre aux deux tiers entre deux arrosages.

Entretien

Lors de vos rempotages, lorsque les racines remplissent le pot, offrez à Chamaedorea elegans un mélange équilibré de terreau et de tourbe.

Multiplication

Ne tentez pas cette opération car il y a peu de chances pour que vous obteniez un bon résultat à l'intérieur de votre logement !

Polluants éliminés par cette plante : formaldéhyde et xylène.