Maison

Chrysalidocarpus lutescens : entretien, rempotage…

Dossier - Les plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
DossierClassé sous :jardin , Maison , Pollution

Pour assainir son cadre de vie, rien ne vaut une aération régulière de son intérieur. Il existe par ailleurs des plantes ayant la particularité d'absorber certains polluants. Sont-elles intéressantes pour nos maisons ? Futura a mené l'enquête.

  
DossiersLes plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
 

Chrysalidocarpus lutescens est une belle plante d'intérieur dont les tiges, ressemblant à des roseaux, se développent en touffes denses. Ses feuilles arquées sont portées par des pétioles de 60 cm, orangés et cannelés.

Chrysalidocarpus lutescens. © Madlen, Shutterstock

Le feuillage de Chrysalidocarpus lutescens est divisé en plusieurs segments verdâtres, rigides et luisants, disposés par paires et dont la longueur peut mesurer un peu plus d'un mètre. Cette plante est du plus bel effet dans un salon !

Comment entretenir une plante d'intérieur ? © DR

Lumière

Le palmier Chrysalidocarpus lutescens préfère une lumière solaire filtrée derrière un store ou un léger rideau.

Chaleur

La température d'un appartement lui convient très bien et il n'est pas recommandé de placer cette plante dans une ambiance inférieure à 12 °C.

Arrosage

Il faut apporter beaucoup d'eau au Chrysalidocarpus lutescens, afin de lui offrir un mélange terreux en permanence bien humide.

Entretien

Cette espèce réclame d'être rempotée tous les 2 à 3 ans, au printemps, dans un mélange à base de terreau. Cette opération n'est plus nécessaire au bout de quelques années.

Multiplication

Mieux vaudra toujours acquérir de nouveaux pieds dans une jardinerie plutôt que d'effectuer soi-même des semis.

Polluants éliminés par cette planteformaldéhyde et xylène.