Apporter des couleurs au jardin avec les pensées. © alenalihacheva, Adobe Stock
Maison

Comment réussir le semis de pensées ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , fleurs

Ces petites fleurs délicates, bisannuelles, annuelles ou vivaces, peuvent apporter une palette de couleurs au jardin ou au balcon toute l'année. Jouez avec les variétés pour mixer les tailles, les couleurs unies, bicolores ou tricolores, les teintes et les périodes de floraison. Préparer les semis au bon moment afin de pouvoir égayer les extérieurs de l'automne jusqu'au printemps.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] N’écrasez plus les fourmis… elles plantent des fleurs sauvages !  Saviez-vous que les fourmis étaient essentielles au bon fonctionnement de l'écosystème ? Découvrez leur talent de jardinière en vidéo ! 

Profitez de l'éventail de formes et de couleurs des pensées pour ponctuer votre jardin de petites touffes colorées. Lancez-vous dans le semis de pensées, technique économique pour obtenir en nombre ces fleurs indémodables qui assureront plusieurs mois de floraison.

Quand semer les pensées ?

Il est possible de semer les graines de pensées (Viola) pour en profiter toute l'année. Voici les mois de semis à ne pas louper :

  • de février à avril, sous abri chauffé comme un châssis ou une serre afin de profiter des pensées du printemps à l'été ;
  • au mois de juin-juillet, dans une caissette ou en pépinière à température ambiante pour fleurir le jardin en automne ;
  • au d'août, directement en place pour apporter de la couleur au jardin tout l’hiver.

Échelonnez les semis afin de profiter des floraisons toute l'année.

Comment réaliser le semis de pensées ?

Achetez un sachet de graines ou bien ouvrez l'enveloppe de graines récoltées l'an passé, en août, et conservées depuis. Voici les gestes clés pour réussir le semis :

  • préparez une caissette, une terrine remplie d'un terreau spécial semis ou d'une terre fine si vous faites vos semis en pépinière ;
  • mélangez les graines fines avec du sable pour espacer les semences ;
  • placez délicatement des graines bien espacées en surface ;
  • mettez une fine couche de terreau ;
  • tassez légèrement le tout ;
  • brumisez la surface ;
  • placez une étiquette avec le nom des variétés ;
  • posez une feuille de papier journal pour maintenir une obscurité, bénéfique pour la germination des graines ; papier journal que vous retirerez dès l'apparition des premières pousses.

Déposez les semis dans une pièce entre 15 et 20 °C. Tout au long du développement des jeunes pousses de pensées, maintenez une humidité constante et placez le contenant dans une pièce aérée, lumineuse et tempérée.

Créez des massifs colorés du printemps à l'hiver. © Dinkum, Domaine public

Le repiquage

Un mois plus tard, repiquez les jeunes plants dans des godets. Ce repiquage permet de faire un éclaircissage et de ne conserver que les plus belles pousses. Au printemps, sortez les godets pour les habituer à l'extérieur. Plantez-les à leur place définitive, ensoleillée et mi-ombragée, en septembre-octobre pour les semis d'été, au printemps pour les semis d'hiver et en septembre pour les semis de juin. Laissez un espace d'environ 20 centimètres entre chaque pied pour leur épanouissement total.

La pensée se cultive partout, dans un massif, une bordure, en jardinière, une suspension ou dans une potée, donc n'hésitez pas à multiplier les endroits de culture pour apporter des couleurs aux quatre coins du jardin ou de la terrasse. Sachez que les pensées ont tendance à se ressemer d'une année sur l'autre, aussi ne soyez pas étonné de voir ces petites fleurs coloniser de nouveaux coins du jardin !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !