Maison

Ficus benjamina : comment l'entretenir ?

Dossier - Les plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
DossierClassé sous :jardin , Maison , Pollution

Pour assainir son cadre de vie, rien ne vaut une aération régulière de son intérieur. Il existe par ailleurs des plantes ayant la particularité d'absorber certains polluants. Sont-elles intéressantes pour nos maisons ? Futura a mené l'enquête.

  
DossiersLes plantes d'intérieur, une arme verte antipollution ?
 

Il existe un grand nombre d'espèces de ficus. La plus connue, Ficus benjamina, peut atteindre 1,80 m de hauteur, voire parfois plus pour aller toucher le plafond de certains appartements.

Comment entretenir Ficus benjamina ? Ici, un bonsaï Ficus benjamina. © PierreSelim, CC by 3.0

Avec le temps, les branches de Ficus benjamina ont tendance à se plier, d'où l'appellation « figuier pleureur », donnée à cette plante. Les feuilles de ce végétal, légèrement ondulées, mesurent 8 à 10 cm. Ce feuillage, qui a tendance à jaunir et à tomber en fin d'hiver, pour renaître ensuite, peut attirer des insectes parasites amateurs de sève, les cochenilles.

Ficus. © Pitel, CC 2.0

Lumière

Ficus benjamina apprécie une luminosité moyenne, tout en ne souffrant pas de la présence de soleil direct.

Chaleur

Cette plante d'intérieur se plaît dans l'atmosphère habituelle des appartements.

Arrosage

Imbibez bien le support terreux à chaque apport en eau, en le laissant sécher sur 1 à 2 cm entre chaque arrosage.

Entretien

Lors du rempotage printanier de ce ficus, seulement lorsque des racines s'échappent du trou d'évacuation du pot, utilisez un mélange de terreau et de terre de jardin.

Multiplication

Pratiquez un marcottage aérien, avec l'apparition de racines au niveau d'un sachet de plastique contenant du terreau humide, à placer autour d'une blessure annulaire provoquée autour d'un rameau.

Polluants éliminés par cette plante : formaldéhyde et xylène.