En capitalisant d’une part sur la vogue des NFT et d’autre part sur l’engouement du public français pour le football, Sorare a développé un jeu en ligne qui fait mouche. La start-up est devenue une licorne en un temps record !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Coupe du monde 2018 : le ballon officiel a fait un séjour dans l'espace Cette vidéo diffusée par Roscosmos montre les Russes Anton Chkaplerov et Oleg Artemiev, deux cosmonautes, jouer avec un ballon de foot. Rapporté sur Terre, ce dernier pourrait être utilisé lors de la Coupe du monde 2018, en Russie. Une occasion de voir un jeu de balle en impesanteur.

De toutes les start-ups françaises, Sorare est l'une de celle qui a fait le plus parler d'elle. Il se trouve que le 21 septembre 2021, Sorare a effectué une levée de fonds historique de 680 millions de dollars qui a porté sa valorisation à plus de 4,3 milliards de dollars. Il s'agit donc d'une licorne à part entière - pour rappel, on désigne par ce terme les jeunes pousses (moins de 10 ans d'existence) qui ont dépassé le milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Un peu d’histoire

La prouesse a été d'autant plus remarquable que Sorare est une société fort jeune. Elle a été créée en septembre 2018 par deux jeunes entrepreneurs parisiens, Nicolas Julia et Adrien Montfort. Leur grande idée a été de percevoir que les NFTs permettaient de transposer dans le digitaldigital l'engouement immémorial des populations pour les collections en tous genres, et leur tendance à accorder de la valeur aux pièces les plus rares. Le nom même de la société résume le challenge entrepris par ses fondateurs : so rare signifie « si rare ». De fait, dans ce jeu, comme dans le marché global des NFTs, mais aussi comme dans une collection de timbres ou d'automobilesautomobiles miniatures, la valeur réside bel et bien dans la rareté.

Par ailleurs, Julia et Montfort ont voulu capitaliser sur le succès de jeux de football qui ont précédé, tels Mon Petit Gazon ou encore le mode enchère de Fifa, mais aussi sur celui des cartes Panini qu'affectionnaient jadis les enfants. Il se trouve par ailleurs que le public du football est particulièrement important : comme l'a fait ressorti un sondage Ipsos de 2018, 22 millions de Français disent aimer le foot et 7 millions se considèrent comme des fans.

De fait, la plate-forme Sorare a rapidement pris son essor et, peu à peu, des business angels de taille ont tenu à soutenir financièrement l'aventure et parmi eux, le patron de Free, Xavier NielXavier Niel, les footballeurs Antoine Griezmann, Gérard Piqué et André Schürrle, mais aussi des fonds internationaux tels que Benchmark et Softbank.

En créant Sorare, les Français Nicolas Julia et Adrien Montfort ont voulu associer l’engouement du public pour le football et les atouts propres aux NFTs. © Sorare
En créant Sorare, les Français Nicolas Julia et Adrien Montfort ont voulu associer l’engouement du public pour le football et les atouts propres aux NFTs. © Sorare

En quoi consiste le jeu ?

Sorare propose ce que l'on appelle un jeu de fantasy football. Le joueur qui est inscrit sur la plate-forme Sorare compose des équipes à partir de cartes de footballeurs qui sont autant de NFTs. L'équipe doit être composée de façon à remporter les matchs indiqués. Le joueur doit donc en premier lieu, à partir des cartes qui lui sont proposées initialement par Sorare, s'acharner à constituer la meilleure équipe possible. À partir de là, les footballeurs correspondants vont participer à des matchs de la vraie vie. Il faut donc généralement attendre plusieurs jours avant de voir quelles ont été les performances des footballeurs de son équipe dans la vie réelle.

Au début du jeu, le joueur se voit proposer plusieurs cartes gratuites qui correspondent à des footballeurs. À partir de ce choix, il doit constituer une équipe avec un gardien de but, un défenseur, un milieu de terrain, un attaquant, un extra et un capitaine. © Sorare
Au début du jeu, le joueur se voit proposer plusieurs cartes gratuites qui correspondent à des footballeurs. À partir de ce choix, il doit constituer une équipe avec un gardien de but, un défenseur, un milieu de terrain, un attaquant, un extra et un capitaine. © Sorare

Les résultats acquis dans la vraie vie génèrent des points, et le total de ces points va indiquer la performance de l'équipe que l'on a montée, donner lieu à un classement (parmi des milliers de participants à la même épreuve) et une éventuelle récompense. De fait, certains des joueurs de la plateforme Sorare participent à un maximum d'épreuves en vue de gagner un maximum de points. Par ailleurs, des missions sont proposées au joueur afin d'aider à améliorer le score de son club.

Vous l'aviez bien compris, les points acquis par vos footballeurs dans Sorare dépendent bel et bien de leurs performances sur le terrain, dans les rencontres de la vie réelle -- chaque semaine, on dispose ainsi de deux chances de gagner des points car Sorare se cale sur les compétitions qui ont lieu entre le vendredi et le mardi, ou bien entre le mardi et le vendredi. Clairement, cette interaction entre le jeu et les matchs réels constitue l'un des piments de Sorare.

Certains diront qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleilsoleil puisque Mon Petit Gazon fonctionnait déjà sur ce principe. Toutefois, le fait d'avoir lié chaque carte à un NFTNFT amène celle-ci à prendre de la valeur au fil du temps, que ce soit par les résultats des footballeurs sur le terrain ou les efforts du joueur de Sorare qui, via un mode entraînement, peut faire relativement monter la cote d'une carte donnée.

La fiche de Kylian Mbappé. Les caractéristiques de chaque footballeur sont visibles dans le détail : âge, compétences, scores… © Sorare
La fiche de Kylian Mbappé. Les caractéristiques de chaque footballeur sont visibles dans le détail : âge, compétences, scores… © Sorare

L’aspect cryptomonnaie a été rendu transparent

À partir de là, le joueur de Sorare pourra être tenté acheter d'autres cartes, d'échanger les siennes, mais aussi de les revendre. Un intérêt peut consister à miser sur un joueur méconnu aujourd'hui en espérant qu'il va briller d'ici quelques années.

La monnaie du jeu est l'ETH (Ethereum). Toutefois, l'une des forces de Sorare est d’avoir rendu l’aspect crypto transparent. Un fan de football pourrait fort bien participer aux compétitions de Sorare sans jamais réaliser qu'il manipule des NFTs et de la cryptomonnaie.

Dans le même temps, un trader pourrait se contenter d'acheter et collectionner des cartes pour les revendre. Et cela fonctionne fort bien : certaines cartes atteignent des centaines de milliers d'euros. Le record a été atteint avec la carte de Erling Haaland dont la carte a été vendue 600.000 € en janvier 2022. Et pour information, début mai 2022, la carte liée à Mbappé a été vendue aux enchères pour 153 ETH soit 453.000 €.

1.111 cartes à chaque nouvelle saison

À chaque saisonsaison, Sorare émet de nouvelles cartes pour ses joueurs :

  • 1 carte unique ;
  • 10 cartes Super Rare (bleues) ;
  • 100 cartes Rare (rouges) ;
  • 1000 cartes Limited (jaunes).

Bien évidemment, plus une carte est rare et plus elle a de valeur. Il est à noter que certaines cartes Rare sont attribuées au joueur correspondant s'il s'inscrit sur la plateforme.

Au fil de sa progression, le joueur peut aborder des matchs de plus en plus importants, que ce soit au niveau européen ou même mondial avec le Global All Stars.

Pour un footballeur donné, plusieurs types de cartes sont présentes sur le marché. Les bleues ou Super Rare ont une cote beaucoup plus importante que les rouges (Rare). © Sorare
Pour un footballeur donné, plusieurs types de cartes sont présentes sur le marché. Les bleues ou Super Rare ont une cote beaucoup plus importante que les rouges (Rare). © Sorare

Une position difficile à déstabiliser

On pourrait penser qu'un tel modèle n'est pas à l'abri de la concurrence d’un Microsoft ou d’un Epic Games qui se lancerait dans la bataille avec de gros moyens. En réalité, l'avance prise par Sorare apparaît difficile à rattraper. De fait, plus de 150 clubs avaient accordé leur licence officielle à Sorare en mai 2022 et, à en croire ses fondateurs, de nouveaux clubs du monde entier rejoignent chaque semaine la plateforme.

Qui plus est, le jeu comptait déjà plus d'1 million d'utilisateurs en février 2022, dont 270.000 actifs. Par ailleurs, Sorare indique que près d'un tiers des joueurs environ dépensent de l'argentargent sur ce jeu. Entre janvier et septembre 2021, 150 millions de dollars ont ainsi été échangés sur la plateforme. Et d'ailleurs, la croissance de Sorare n'a pas échappé au géant français du jeu vidéo Ubisoft qui, dès mars 2021, a annoncé une association sur un jeu NFT, One Shot League. Les cartes acquises sur Sorare peuvent donc être exploitées sur cet autre jeu et le modèle est appelé à faire des émules.

Régulièrement, les joueurs de Sorare récoltent des récompenses liées aux performances de joueurs dont ils détiennent des cartes / NFTs. © Sorare
Régulièrement, les joueurs de Sorare récoltent des récompenses liées aux performances de joueurs dont ils détiennent des cartes / NFTs. © Sorare