Un NTF est un élément virtuel unique, semblable à un objet d'art © tendo23, Adobe Stock
Tech

Non fungible token : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Tech , BitCoin , blockchain

[EN VIDÉO] NFT : c’est quoi exactement ?  Les NFT ont révolutionné le marché de l’art, car ils permettent d'authentifier une oeuvre unique. 

Les « Non fungible tokens » (NFT) , que l'on pourrait traduire par «  jetons non fongibles »,  sont des éléments cryptographiques et virtuels sur la blockchain avec des codes d'identification uniques et des métadonnées (auteur, signature, date, type...) qui les distinguent les uns des autres. Un NFT est unique, comme peut l'être une œuvre d'art. Il n'y a qu'une Joconde ou qu'un manuscrit des Fleurs du mal, et c'est la blockchain qui permet de certifier le caractère unique d'un NFT, et ainsi d'en garantir l'authenticité à son futur acquéreur.

Contrairement aux cryptomonnaies, comme le Bitcoin, un NFT ne peut pas être échangé ou utilisé pour des échanges. Pour la simple et bonne raison que le caractère unique d'un NFT lui donne aussi une valeur unique, contrairement à un Bitcoin qui a la même valeur qu'un autre Bitcoin. Un NFT est unique, et il ne peut pas être reproduit. En revanche, il peut être cédé, comme l'a prouvé Jack Dorsey cette semaine en mettant en vente son premier tweet dont la valeur dépasse déjà les deux millions de dollars. La vente aura lieu le 21 mars.

Des jeux virtuels font flamber les prix

Autre exemple de NFT : le NBA Top Shot. Une plateforme d'échange de cartes virtuelles où des joueurs en ligne s'échangent des actions de stars du basket-ball. Chaque action est unique. En un mois, cette plate-forme a généré plusieurs dizaines de millions de dollars avec un principe qui rappelle les cartes Pokémon. Chaque joueur achète un paquet de cartes virtuelles dont le contenu est unique. Pour sa part, le jeu Cryptokitties propose d'acheter des chats virtuels, tous uniques, et chaque portée de chatons est tout aussi unique avec des valeurs qui explosent en fonction des géniteurs.

L'art est aussi concerné avec des illustrations numériques mais aussi des musiques, et les tarifs s'enflamment puisque chaque pièce est unique et devient un objet de collection. Récemment, une personne a brûlé une oeuvre de Banksy, mais sa reproduction virtuelle, avant la destruction, est un NFT. Dans des univers numériques, les NTF peuvent même représenter des biens immobiliers, qu'il s'agisse de bâtiments ou de terrains.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !