Le Nasdaq - place de marché des valeurs technologiques américain - Conception 3D. © Immimagery, Adobe Stock
Tech

Le Nasdaq désigne 8 cryptomonnaies avec le potentiel de s'imposer dans les mois à venir

ActualitéClassé sous :Cryptomonnaies , Ethereum , BitCoin

[EN VIDÉO] Les cryptomonnaies, comment ça fonctionne ?  Comme le Bitcoin, il existe aujourd’hui plus de 6.000 cryptomonnaies dans le monde. Ces monnaies sont basées sur la technologie blockchain. 

Elrond, Chiliz, Solana, Terra... C'est le Nasdaq lui-même, indice des valeurs technologiques aux États-Unis, qui fait à présent office de consultant sur les cryptomonnaies à suivre.

Semaine après semaine, les signes d'acceptation de la cryptomonnaie par les grandes institutions américaines de la finance se multiplient. À présent, c'est le Nasdaq qui prend position sur son propre site.

Comme l'indique Nasdaq.com, suite au nouveau record établi par le Bitcoin (67.000 dollars le 20 octobre 2021), « à présent, les investisseurs sont à la recherche du prochain leader de la crypto, parmi des centaines de tokens et coins ». Et de rappeler qu'une centaine de ces cryptomonnaies sont valorisées à plus de 100 millions de dollars, à commencer par Ethereum dont la capitalisation s'élève à 506 milliards.

Huit projets cités par le Nasdaq

Nasdaq.com propose ainsi sa propre liste des huit monnaies ayant le potentiel de devenir la prochaine star du domaine : Celsius (CEL), Chiliz (CHZ), Elrond (EGLD), Filecoin (FIL), Flow (FLOW), Solana (SOL), Terra (LUNA) et Waves (WAVES).

Celsius (CEL)

Monnaie pionnière de la DeFi (finance décentralisée), le projet Celsius vise à faciliter les prêts et emprunts de cryptomonnaies. Une fois que l'on a créé un compte d'épargne, des intérêts sont versés sur ce compte. Celsius a été lancé en 2017 par Alex Mashinsky et Daniel Leon et se classe à présent dans le Top 100 des cryptomonnaies répertoriées par Coinmarketcap.

Chiliz (CHZ)

Chiliz s'est distingué par une spécificité : cette monnaie facilite l'interaction entre les sportifs de haut niveau et leurs fans. De fait, Chiliz compte parmi ses partenaires des clubs tels que le Manchester City ou Paris Saint-Germain. Via le CHZ, les fans sont en mesure de prendre une part si minime soit-elle dans leur club de prédilection. C'est en partie grâce ce token que le PSG (Paris Saint-Germain) a pu attirer Lionel Messi - une part de sa rémunération vient des « fan tokens » émis par le PSG et échangeables contre des Chiliz.

Elrond (EGLD)

Récemment, des monnaies telles que Ethereum ont connu de grands problèmes de « scalabilité » (passage à une échelle supérieure). Elrond est l'un des projets lancés - en juillet 2020 pour ce qui le concerne - afin qu'il soit possible de gérer un très grand nombre de transactions (11.000 par seconde) à un coût très réduit. Après un an d'existence, Elrond se classe 37e dans le classement des cryptomonnaies de Coinmarketcap.

Filecoin (FIL)

L'ambition de Filecoin est originale : stocker les informations les plus importantes de l'humanité sous une forme décentralisée (sur une communauté d'ordinateurs plutôt qu'un système central). Lancé en 2021, FIL s'est rapidement classé à la 27e place de Coinmarketcap.

Le logo de FileCoin, la cryptomonnaie du stockage décentralisé de données Par Creativa Images. © Creativa Images, Adobe Stock

Flow (FLOW)

Développé par Dapper Labs, Flow est une blockchain qui vise en premier lieu les jeux, les apps et possessions numériques. Pour mémoire, Dapper Labs est le créateur des CryptoKitties, une application de NFT (objets numériques) qui a eu tant de succès à son lancement qu'elle a bloqué à elle seule le réseau Ethereum durant plusieurs jours. Fait notable, parmi les investisseurs de Flow se trouvent des entités tels que Google, Coinbase ou encore l'éditeur de jeux sociaux Zynga.

Solana (SOL)

Solana est une autre tentative de répondre aux problèmes liés à Ethereum et plus particulièrement sur les applications de la DeFi. Au lieu de la « preuve de travail » traditionnellement apportée par les mineurs de cryptomonnaies, Solana utilise un système de « preuve d'enjeu » (avec un nombre limité de participants élus par la communauté) et aussi de « preuve d'histoire » (pour vérifier la chronologie des transactions). Grâce à un tel système, Solana réduit à quelques millièmes de dollar le coût d'une transaction. L'attrait de Solana a été tel que cette monnaie se classe dès à présent dans le Top 6 de Coinmarkecap.

Le logo de la monnaie Solana Par Ivan Babydov. © Ivan Babydov, Adobe Stock

Terra (LUNA)

Terra (Luna) de Terraform Labs, une société sud-coréenne, s'appuie sur un stablecoin maison, le TerraUSD (de valeur égale à 1 dollar) pour le traitement des paiements. Ce projet a séduit un grand nombre d'investisseurs - qui ont « staké » (immobilisé) l'équivalent de 4 milliards en l'espace de six mois. De ce fait, il se classe n° 11 dans le classement de Coinmarketcap.

Waves (WAVES)

Apparu dès 2016, Waves est une plateforme aidant à la création de dapps (applications décentralisées) et de smart contracts, mais aussi de tokens personnalisés. En mai dernier, le token de Waves a connu un décollage à la verticale, avant de rechuter, puis de remonter à un niveau proche de celui de mai.

À noter : Il va de soi que cette liste n'engage en rien Futura et ne constitue en aucune manière un conseil d'investissement quelconque.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !