Quelles soient à trois bandes ou à virgule, les deux géants de l'équipement sportif s'engouffrent dans cet autre eldorado qu'est le métavers. Dans la foulée de Nike, Adidas s'engage sur ce nouveau terrain de jeu en créant des NFT qui permettront d'accéder à des collections virtuelles, de vivre des expériences rares et de fédérer une communauté autour de « cet ami de confiance ».

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La blockchain : une révolution à craindre ou à provoquer ? Les blockchains sécurisent n'importe quelle transaction en enregistrant dans des blocs l'historique des échanges. Ces données sont cryptées et disséminées dans un réseau décentralisé par essence non contrôlé. Les cryptomonnaies ne sont donc qu'une des applications possibles. Et elles sont innombrables, nous démontre Gilles Babinet, spécialiste de l'économie numérique.

La concurrence entre Adidas et Nike se joue jusque dans le métavers. Alors que la marque à la virgule a lancé son propre universunivers, Nikeland, et a racheté le spécialiste des baskets virtuelles RTFKT, c'est au tour de la marque aux trois bandes de montrer tout le potentiel du métavers avec ses tout premiers NFTNFT. Ces derniers permettront d'accéder à des vêtements virtuels ainsi qu'à des produits physiquesphysiques

Voir aussi

« Le métavers imaginé en 1992 voit aujourd’hui une convergence d’éléments conduisant à une nouvelle renaissance »

Le métavers n'est pas l'apanage des maisons de luxe. Si Balenciaga, Gucci, ou encore RalphRalph Lauren ont montré leur intérêt pour cette nouvelle ère du digital, des marques de prêt-à-porter, de fast fashion, et de sportswear sont elles aussi déjà passées de la théorie à la pratique. En témoignent les initiatives de Nike et Adidas, qui ont annoncé il y a une semaine le lancement de leur propre univers parallèle, avec l'intention d'offrir des expériences exclusives aux utilisateurs, mais également des produits rares.

    View this post on Instagram           A post shared by adidas Originals (@adidasoriginals)

Une première collection de NFT « Into the Metaverse »

Nike a présenté son nouveau terrain de jeu, Nikeland, puis a dans la foulée racheté la start-up RTFKT -- à prononcer artifact, s'il vous plaît --  spécialisée dans la conception de vêtements, mais surtout de sneakers... virtuels. Il n'en fallait pas plus pour qu'Adidas lui emboîte le pas avec son propre univers, que la marque présente officiellement aujourd'hui, avec une toute première série de NFT, ces jetons non fongibles qui permettent d'accéder à des œuvres et autres produits numériques rares ou exclusifs, dont on n'a pas fini de parler.

Adidas entre dans cette nouvelle ère digitale qu'est le métavers avec une première série de NFT. © Adidas

« L'opportunité avec le métavers est qu'il crée des possibilités infinies pour nous de se connecter, de créer et de trouver sa place. Et c'est surtout sur ce sentiment d'appartenance que nous nous sommes concentrés au départ. (...) Quand nous pensons au rôle que nous pouvons jouer en tant que marque pour être cet ami de confiance de nos membres qui cherchent à rejoindre cet espace. En substance, comment pouvons-nous aider nos membres actuels, les éduquer, les informer et leur montrer le chemin ? », explique Tareq Nazlawy, senior director digital chez Adidas.