Quoi de nouveau dans l’actualité scientifique ? Du péril des jaguars aux déboires lunaires du Lapin de jade, sans oublier la remise en question du stéthoscope ou l’âge du Grand Canyon, ce qu’il ne fallait pas louper est regroupé en un même endroit sur Futura.
Cela vous intéressera aussi

L'actualité est intarissable. À peine fait-on état d'une nouveauté qu'une autre vient prendre sa place. Petit tour d'horizon de ce qui s'est fait de mieux lors de ces dernières 24 heures.

Les actus qu’il ne faut pas manquer

  • Jaguar et forêt, destins liés. Le grand félinfélin sud-américain est en péril. Dans les forêts de la côte atlantique du Brésil, les dernières estimations considèrent qu'il n'y a plus que 250 jaguarsjaguars, dont seulement 20 % en âge de se reproduire. Une situation critique quand on sait que l'écosystèmeécosystème forestier, déjà passablement dévasté, risque de perdre davantage en cohésion si le sommet de la chaîne alimentairechaîne alimentaire disparaît.
  • Allô Yutu, on a un problème. Le roverrover lunaire « Lapin de jade », ou Yutu en chinois, pourrait bien connaître quelque avarie. On annonce en effet du côté de l'Empire du Milieu que le rover fait face à une « défaillance de son contrôle mécanique ». Autrement dit une panne importante. Pourra-t-il être de nouveau opérationnel à partir du 9 février, à son réveil après sa deuxième nuit lunaire ?
  • Générateur bactérien (en anglais). Un nouveau système exploite les changements d'humidité dans l'airair conditionnés par le mouvementmouvement du SoleilSoleil pour produire de l'électricité. Ces changements provoquent à une échelle microscopique des mouvements des spores bactériennes fixées sur une plaque (comme les écailles d'une pomme de pin qui s'ouvrent et se fermentferment). Or, tout mouvement peut être converti en électricité.
  • La fin du stéthoscope ? Faut-il laisser tomber le stéthoscopestéthoscope ? Cet instrument si courant inventé voilà presque 200 ans est au cœur d'un débat agité dans le monde de la médecine. Les conditions seraient désormais réunies pour qu'on passe à autre chose. Mais quoi ?
  • Phosphorène. Le graphènegraphène a ouvert de nouvelles pistes vers la miniaturisation des composés électroniques. Mais c'est un de ses cousins, le phosphorène, récemment découvert, qui pourrait posséder des caractéristiques encore plus adaptées à ce projet.
  • Océans dans le manteau (en anglais). Les océans s'écoulent dans le manteaumanteau au niveau des zones de subductionsubduction. Selon les nouveaux chiffres, la vitessevitesse à laquelle cela se produit a été sous-estimée. Par exemple, en quatre milliards d'années, l'équivalent de 3,5 fois le volumevolume des océans actuels se serait écoulé rien qu'au niveau de la zone de subduction du Japon.
  • Applications espionnes. Dans leur ambition de récolter des informations sur un maximum d'habitants de cette planète, la célèbre NSA et son équivalent britannique, le GCHQ, utilisent certaines des applicationsapplications pour smartphonessmartphones les plus célèbres. Cette affaire d'espionnage n'est décidément pas près de s'arrêter.
  • Grippe non nécrosée. Le virus de la grippevirus de la grippe induit la nécrose, et donc la destruction, de régions des poumonspoumons. Sauf si on active l'enzymeenzyme qu'il faut...
  • Gaia et Voie lactée (en anglais). D'après les résultats obtenus par la sonde GaiaGaia, la croissance de la Voie lactéeVoie lactée est en accord avec le modèle de la matière noirematière noire froide, si l'on en croit les mesures concernant des gradientsgradients de composition chimique des étoilesétoiles dans le disque galactique.
  • Jeune Grand Canyon. Quand s'est formé le célèbre Grand Canyon ? Les spécialistes ne parviennent pas à se mettre d'accord. Pour certains, il aurait commencé à se former il y a 70 millions d'années. D'autres le pensent beaucoup plus jeune : seulement cinq à six millions d'années. Une nouvelle hypothèse coupe la poirepoire en deux : il aurait commencé à se former voilà 50 millions d'années, mais sa formation définitive serait bien plus récente.
  • Géothermie magmatique. C'est assez rare pour être souligné : une édition complète de la revue Geothermics est consacrée à un seul et même sujet : une centrale géothermiquecentrale géothermique qui fonctionne grâce à la chaleurchaleur du magmamagma.
  • Antibiorésistance (en anglais). En Russie, certaines souches de tuberculosetuberculose résistantes aux antibiotiquesantibiotiques ne perdent pas leur pouvoir infectieux et deviennent également plus dangereuses. Une étude permet l'identification de nouvelles mutations jusqu'ici inconnues.