Quoi de neuf, docteur ? De la nouvelle exoplanète en orbite autour d’un soleil ressemblant au nôtre aux techniques de chasse de l’alligator, sans oublier les vieux arbres hyperactifs, l’actualité scientifique se renouvelle bien. Voici le meilleur de ces dernières 24 heures.
Cela vous intéressera aussi

À tous ceux qui n'ont pas eu le temps de regarder de près l'actualité des sciences de la journée écoulée, il y a une solution : la synthèse. Bénéficiez du meilleur des nouveautés en un seul endroit.

Les actus qu’il ne faut pas manquer

  • Cellule artificielle. À l'heure où la biologie synthétique occupe de nombreux laboratoires par les perspectives qu'elle peut offrir, des scientifiques néerlandais viennent de créer une cellule artificielle composée d'organitesorganites fonctionnels. Une nouvelle étape en direction de la fabrication d'une cellule eucaryoteeucaryote artificielle.
  • Exoplanète autour d’un Soleil. Dans l'amas Messier 67, au sein de la constellation du Cancerconstellation du Cancer, le spectrographespectrographe Harps a révélé la présence de trois nouvelles exoplanètes. L'une d'elles tourne en orbiteorbite autour d'une étoileétoile semblable à notre SoleilSoleil.
  • Vol en V (en anglais). Pourquoi les oiseaux migrateursmigrateurs volent-ils selon une formation en V ? Pour limiter leurs dépenses énergétiques, bien sûr. Mais comment ? La question n'avait pas été précisée. Menée sur des ibis, une expérience révèle que ces grands oiseaux migrateurs occupent la position idéale les uns à côté des autres et harmonisent le battement de leurs ailes pour favoriser certains effets aérodynamiques et ainsi faciliter leur vol.
  • La désolation du smog. Pékin fait de nouveau face à un smogsmog important. Les taux de particules inférieures à 2,5 µm de diamètre (PM2,5PM2,5) atteignent entre 400 et 500 µg/m3 d'airair. À titre indicatif, l'OMSOMS recommande de ne pas respirer un air avec des taux de PM2,5 supérieurs à 25 µg/m3. Pourtant, seule l'alerte jaune a été lancée. Le brouillardbrouillard de pollution est tel que les autorités chinoises ont fermé quelques autoroutes de la région.
  • Session photo depuis la Lune. Yutu et Chang'e 3 ont repris leur activité sur le sol lunaire et se sont lancés dans la photographiephotographie, en prenant des clichés l'un de l'autre. Ainsi que du satellite sur lequel ils se sont posés, ou bien de la TerreTerre, qu'ils ont quittée voilà un mois et demi.
  • La chasse de l’alligator (en anglais). Des chercheurs ont pu observer les habitudes de chasse des alligators en plaçant des caméras directement sur leur dosdos. De quoi découvrir de nouvelles facettes de ce crocodiliencrocodilien d'Amérique du Nord.
  • Vieux arbres et carbone. Chez les arbresarbres, un âge avancé ne présage pas de son activité. En effet, plus un arbre traverse les années, plus il devient efficace dans l'accumulation du carbonecarbone. Une idée qui était jusque-là débattue. Une étude publiée dans Nature pourrait contribuer à trancher la question.
  • Espionnage. La NSA n'en finit pas de développer ses technologies d'espionnage. Dans la presse états-unienne, on apprend qu'elle dispose d'un outil nommé Quantum, capable de collecter les informations contenues dans un ordinateurordinateur qui n'est pas connecté à InternetInternet. Comment ? En étant inséré sur un port USBUSB ou sur un circuit électronique ajouté à l'intérieur. Il transmet les données par le biais d'un émetteur radioradio.
  • Évolution du microbiote dans l’espace (en anglais). Les voyages dans l'espace changent un Homme. Mais pas seulement. Les bactériesbactéries aussi se montrent sensibles à un séjour au-delà de l'atmosphèreatmosphère, plus précisément à l'état d'apesanteurapesanteur, et adaptent leur génétiquegénétique. À tel point que cela inquiète les scientifiques. En effet, on démontre mois après mois l'importance de notre flore intestinaleflore intestinale et son intervention dans de nombreux aspects de notre physiologie. Et si nos gentils symbiontes devenaient nos adversaires en apesanteur ?
  • Mur du son à haute altitude. L'avenir de l'aviation passe-t-il par les vols suborbitaux ? Quoi qu'il en soit, le SpaceShipTwoSpaceShipTwo, créé par Virgin GalacticVirgin Galactic, vient d'effectuer une troisième sortie de test. Il a fait mieux que les fois précédentes avec un vol à Mach 1,4 à 21 km d'altitude. Bientôt, les premiers vols commerciaux pourraient avoir lieu. Les personnes intéressées doivent être prêtes à débourser 150.000 euros.
  • Migrations au sommet. Le changement climatiquechangement climatique fait évoluer les habitats. De nombreuses espècesespèces animales et végétales doivent s'adapter aux nouvelles contraintes et migrer pour vivre sous des latitudeslatitudes qui leur conviennent mieux. Ou des altitudes plus appropriées. La preuve avec cette étude qui montre que des plantes, des papillons ou des oiseaux s'approchent des sommets pour retrouver les conditions auxquelles ils sont adaptés.