Planète

Crocodilien

DéfinitionClassé sous :zoologie , caïman , alligator
Photo d'un gavial du Gange. © Jonanthan Zander (Digon3), GNU FDL Version 1.2

Les crocodiliens forment un groupe de reptiles regroupant trois familles fortes de 27 espèces

  • les Crocodylidae composés des crocodiles et des faux gavials ; 
  • les Alligatoridae incluant les alligators et les caïmans ;
  • les Gavialidae qui accueillent les gavials.  

Les crocodiliens ne vivent que dans les régions tropicales ou tempérées chaudes, entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. On les trouve sur les continents nord et sud américains, en Inde et dans le sud-est de l'Asie, dans les îles de la Sonde, en Indonésie, en Océanie, ainsi qu'en Afrique et sur l'île de Madagascar

Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus). © Hans Hillewaert, CC by-SA 3.0

Description des crocodiliens 

Ils possèdent un corps oblong et plat muni de deux paires de pattes placées latéralement qui leur permettent de se mouvoir en faisant traîner l'abdomen au sol, et d'une longue queue. La tête présente un museau allongé et comprimé. La peau est couverte d'écailles cornées épaisses et le dos est protégé par une cuirasse de plaques osseuses dermiques. Leur morphologie est parfaitement adaptée à la vie aquatique. Ils peuvent fréquenter les eaux douces ou les eaux salines. Lorsqu'ils se laissent flotter à la surface seuls leurs yeux et leurs narines émergent à la surface de l'eau pour observer et respirer. Ce sont d'excellents nageurs et ils peuvent se déplacer rapidement sur la terre ferme sur de courtes distances.

Le crocodile marin (Crocodylus porosus) fait partie des crocodiliens. © Molly Ebersold, domaine public

La température corporelle des crocodiliens est variable. Ce sont des animaux poïkilothermes qui assurent leur régulation thermique en quittant l'eau pour s'étendre sur la terre ferme et emmagasiner de la chaleur. Pour se rafraîchir ils ouvrent grand leur gueule. 

Alligator de Chine (Alligator sinensis). © Stolz, Gary M. from US Fish & Wildlife Service, domaine public

Régime alimentaire des crocodiliens

Ce sont des carnivores qui ingurgitent de grosses quantités de viande en une seule fois. Pour digérer, ils ont besoin de détourner une partie de leur sang riche en CO² des poumons vers l'estomac. Ils vont fabriquer une importante quantité de sucs digestifs grâce à ce sang « sale », qui permettra la dégradation de la viande ingurgitée. Sans ce tour de passe-passe, la quantité de nourriture ingérée entrerait en putréfaction car la digestion peut parfois durer une vingtaine de jours. Leur métabolisme leur permet de jeûner de longs mois, parfois une année complète. Cette adaptation a permit à Crocodylus suchus des gueltas de Mauritanie et du Tchad, et à Osteolaemus tetraspis des grottes isolées de la région d'Omboué au Gabon, de survivre malgré la rareté des proies.

Crocodile nain (Osteolaemus tetraspis). © Ryan E. Poplin, CC by SA 2.0

À découvrir sur Futura-Sciences :

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi